Actu-Environnement
 
 
 
 

Dictionnaire environnement Retour

Définition
E

Énergie renouvelable

On désigne aujourd'hui par énergies renouvelables un ensemble de filières diversifiées dont la mise en oeuvre n'entraîne en aucune façon l'extinction de la ressource initiale et est renouvelable à l'échelle humaine :
- Vent : éolienne, houlomotrice.
- Soleil : thermique, photovoltaïque, thermodynamique.
- Chaleur terrestre : géothermie.
- Eau : hydroélectrique, marémotrice.
- Biodégradation : biomasse.
- Biocarburant.
Les énergies renouvelables sont ainsi multiples et fondamentalement diverses par leurs mécanismes physiques, chimiques ou biologiques.

Capacités installée de 1997 à 2002 - Objectifs français 2010 :
- Biomasse : NS - 1.000 MW.
- Eolien : 140 MW - 14.000 MW.
- Géothermie : 0 MW - 150 MW.
- Petite hydraulique : <50 MW – 1.000 MW.
- Solaire photovoltaïque : 10,8 MW - 300 MW.
- Solaire thermique : 50.000 m2 / an - 1.000.000 m2 / an.
- Bois énergie : 9,8 Mtep – 52,7 Mtep.
- Biocarburants : 1% des carburants – 5,75% des carburants.

Quelques références réglementaires :
- Décret du 30/06/00 : Véhicules électriques.
- Circulaire du 10/09/03 : Promotion de l'énergie éolienne terrestre.
- Circulaire du 03/05/02 : Procédures applicables aux producteurs d'électricité à partir de sources d'énergie renouvelables.
- Arrêtés du 08/06/01 : Conditions d'achat de l'électricité produite par les installations utilisant le vent.
- Décret du 02/07/98 : Véhicules électriques.Dernière mise à jour : 16/02/2012

Proposer une correction
Rechercher dans le dictionnaire
Rechercher :