En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Forages exploratoires : la valse-hésitation du gouvernement

Energies  |    |  Dorothée Laperche

La refonte du code minier reste une priorité du gouvernement a assuré dans un communiqué Delphine Batho, la nouvelle ministre de l'écologie. Celle-ci devrait renforcer les procédures de concertation des populations concernées par les demandes de permis d'exploration et d'exploitation d'hydrocarbures préalablement à leur autorisation. Le ministère de l'écologie assure que la refonte permettra également "d'imposer des garanties de protection de l'environnement aux meilleurs standards" et "d'assurer une parfaite transparence dans l'instruction et la délivrance des permis et des autorisations".

Les signaux du gouvernement sur ce sujet sont loin d'être clairs. Alors que sa prédécessrice, Nicole Bricq avait annoncé qu'elle "remet(trait) à plat tous les permis", les forages exploratoires en Guyane devraient reprendre ce lundi 25 juin.

"Après une série de messages contradictoires du gouvernement à propos du projet de forage en Guyane, il est difficile de ne pas voir l'éviction de Nicole Bricq comme la conséquence possible d'un lobby efficace mené par l'industrie pétrolière", dénonce dans un communiqué France nature environnement (FNE).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Cette fonctionnalité est réservée à nos abonnés. Cliquez ici pour découvrir nos offres ou vous identifier