Actu-Environnement
 
   
 

Nappes d'eau souterraine : l'effet positif des pluies de printemps

Eau  |    |  Actu-Environnement.com

Le niveau des nappes d'eau souterraine serait en hausse pour 32 % d'entre elles, en baisse relative pour 30% et stable pour les 38 % restants : l'état des lieux du BRGM au 1er juin montre une sensible amélioration de la situation. Le déficit de la recharge de la période hivernale a été en partie atténué par les importantes précipitations du printemps. Plus de la moitié des réservoirs (49 %) affichent désormais un niveau égal ou même supérieur à la normale. La situation s'avère cependant contrastée selon les territoires : ainsi la nappe des sables du Maine ou de la craie de Touraine mais également les nappes alluviales de la Garonne amont et de ses principaux affluents présentent des niveaux très inférieurs à la normale.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]