Actu-Environnement
 
   
 

Bientôt des fermes d'hydroliennes dans la Manche ?

Energies  |    |  Actu-Environnement.com

Le groupe DCNS spécialisé dans la défense et les énergies marines et Alderney Renewable Energy (ARE), société britannique spécialisée dans l'énergie des courants de marée, ont signé un protocole d'accord en vue de développer des fermes d'hydroliennes dans la Manche. Selon DCNS, l'énergie des courants de marées est l'une des technologies les plus matures technologiquement et commercialement et son potentiel énergétique est estimé à 75 gigawatts.

"La signature de cet accord est un pas supplémentaire vers le développement industriel et commercial d'une véritable filière dans le domaine des énergies marines renouvelables", a déclaré Frédéric Le Lidec, Directeur de l'incubateur énergies marines renouvelables chez DCN.

Le raz Blanchard situé entre la pointe ouest du cap de la Hague et l'île d'Aurigny, dispose d'un des courants de marée parmi les plus puissants au monde et pourrait produire, grâce aux hydroliennes, plusieurs gigawatts.

Réactions1 réaction à cet article

 

Autant je suis contre les éoliennes qui pour moi sont un gouffre financier, autant je suis pour les hydroliennes qui par principe pourront fonctionner pratiquement a 100% de leur temps. Par contre la mise en place dans la manche ne sera surement pas facile avec le fameux couloir des bateaux, mais je trouve cela une très bonne décision. J’espère que l’on pourra bien s’entendre sur le sujet avec nos copains anglais pour la fabrication et l’implantation des structures et équipements. Bonnes marées et affaire a suivre.

Martino | 20 février 2012 à 10h52
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]