Actu-Environnement
 
 
 
 

Réduire les impacts sur l'environnement : l'accord UIC-Ademe

Dev. Durable  |    |  Actu-Environnement.com

L'Union des industriels de la chimie (UIC) et l'Ademe ont signé mercredi 9 janvier un accord-cadre pour s'efforcer de réduire les impacts de ce secteur sur l'environnement.

Le document engage l'organisation professionnelle à conduire une amélioration des pratiques de ses adhérents. Il prévoit notamment le développement de nouvelles ressources en particulier par la chimie du végétal. L'UIC doit également soutenir les industriels dans l'atteinte de leur objectif, d'introduire au moins 15% de matières premières "biosourcées" dans les produits de l'industrie chimique en 2017.

Autre impératif : améliorer l'écoefficience des modes de production de l'industrie chimique. L'UIC s'engage pour cela à organiser la publication d'au moins trois guides spécifiques, pour différents secteurs de la chimie, sur la réalisation de bilans gaz à effet de serre et /ou d'audits énergie. Elle mettra également à disposition des données représentatives du cycle de vie sur la production d'au moins quatre familles de substances chimiques entrant dans des produits de grande consommation (en particulier cosmétiques, produits d'entretien, produits pour bricolage, etc.).

Pour réduire l'impact des transports du secteur, une campagne d'incitation à la signature de la future charte Engagements Volontaires Chargeurs de réduction des émissions de CO2 dans les transports sera lancée. L'objectif est d'atteindre au moins 15% de signataires. Elle encouragera le report du mode routier (80% des modes de transport de ce secteur d'activité) vers le mode ferroviaire ou fluvial.

Un bilan annuel public sera réalisé par l'UIC et adressé à l'Ademe.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]