En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Piles et accumulateurs : plus de 220.000 tonnes collectées en 2010

Selon l'Ademe, le taux de collecte de piles et accumulateurs usagés (portables, automobiles, industriels) a augmenté de 7% l'an dernier par rapport à 2009. La France a déjà dépassé l'objectif européen de collecte fixé en 2012 pour les portables.

Déchets  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

L'Ademe vient de mettre en ligne les chiffres 2010 du marché, de la collecte et du traitement des piles et accumulateurs portables, automobiles et industriels en France.

En 2010, 33.398 tonnes de piles et accumulateurs portables ont été déclarés mis sur le marché (+14 % en nombre et +12 % en tonnage par rapport à 2009) et 139.817 tonnes d'accumulateurs automobiles (en hausse de 11 % liée notamment à l'arrivée à échéance de la prime à la casse).

59.488 tonnes de piles et accumulateurs industriels ont également été mis sur le marché mais la filière a enregistré une ''baisse significative'' en 2010 (- 49 % en nombre et - 8 % en tonnages). Outre les effets de la crise économique, cette baisse s'explique également par "une meilleure identification en 2010'' des types de piles et accumulateurs mis sur le marché (portable, industriel et automobile), permettant de réaffecter dans la catégorie « portable » des flux qui avaient été identifiés au départ comme « industriels ». Quant aux batteries de traction au plomb, elles ''continuent de souffrir du ralentissement de l'activité du secteur du BTP et des ventes d'engins de manutention sur la période 2008-2009'', indique l'Ademe dans son rapport. Pour les accumulateurs au lithium, en revanche, le développement du secteur des énergies renouvelables  et des véhicules hybrides et électriques ''permet d'anticiper que la tendance à la hausse des mises sur le marché (30 % en 2010) se confirmera dans les années à venir'', selon l'Agence.

Piles et accumulateurs portables : l'objectif européen de collecte fixé en 2012 déjà atteint

222.155 tonnes de piles et accumulateurs usagés tous types confondus ont également été collectées, en provenance de France. Soit une augmentation de 7 % par rapport à 2009.

10.791 tonnes de piles et accumulateurs portables ont ainsi été collecté l'an dernier (+3% par rapport à 2009). Soit un taux de collecte de 34 %, défini dans la Directive de 2006 relative aux piles et accumulateurs, calculé en moyennant les mises sur le marché des 3 dernières années. Ce taux est ''stable'' par rapport à 2009 (augmentation de 1 %). L'objectif de 25 % en 2012 imposé par la directive européenne est déjà atteint en France pour 2010. Cependant, ''des efforts restent à faire en matière de collecte pour atteindre l'objectif de 45 % en 2016'', souligne l'Ademe.

193.260 tonnes de piles et accumulateurs automobiles (+5%), 18.104 tonnes de piles et accumulateurs industriels (+29%) ont également été collectées en 2010.

Hausse de 12% du traitement

Enfin, la France dispose de 16 sites de traitement et pré-traitement des piles et accumulateurs : ''elle est l'un des pays d'Europe les mieux équipés'', estime l'Agence. Ainsi en 2010, 278.738 tonnes de piles et accumulateurs ont été traités en France tous types confondu, soit une hausse de 12% par rapport à 2009. 20% des tonnages ont été traités à l'étranger. Ces données sont issues des déclarations au Registre national des producteurs de piles et accumulateurs. Pour l'exercice 2010, le Registre compte 1.412 producteurs enregistrés (contre 1 221 producteurs en 2009).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…