En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Adivalor et Chimirec s'associent pour capter les petits flux de déchets phytopharmaceutiques usagés

Dechets / Recyclage  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
La société spécialisée dans le traitement des déchets dangereux Chimirec et l'organisme Adivalor responsable de la collecte des emballages de produits phytopharmaceutique renforcent leur collaboration pour améliorer la collecte de ces déchets.

Désormais, les distributeurs agricoles peuvent organiser et déclencher la collecte de leurs stocks de Produits Phytosanitaires Non Utilisables (PPNU) par Chimirec sous la seule condition de réunir un minimum de 500 kg. Auparavant ces opérations étaient organisées uniquement en cas de déstockage ponctuel auprès des distributeurs ou pour évacuer des stocks historiques.

En 2008, 4.950 tonnes d'emballages ont été collectées auprès de 150.000 utilisateurs professionnels. Ce résultat porte le taux national de valorisation à 64%. L'objectif étant d'en collecter 70% en 2010.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]