Actu-Environnement
 
 

Formaldéhyde : l'Anses demande un classement cancérogène plus sévère au niveau européen

L'Anses a demandé le classement européen du formaldéhyde comme cancérogène pour l'homme sur la base de l'induction des tumeurs du nasopharynx et la reconnaissance du caractère mutagène de la substance.

Hygiene / Securite / Sante  |    |  Actu-Environnement.com

Le formaldéhyde est un polluant majeur de l'air intérieur qui émane des mousses d'isolation, de la colle à moquette, des colles de bois. Cette substance est ainsi présente dans de nombreux produits de construction et de consommation courants (ameublement, décoration, entretien...) et a ''de multiples applications en tant que biocide, conservateur ou fixateur'', a rappelé l'Anses.

Le formaldéhyde fait actuellement l'objet d'un classement européen harmonisé comme cancérogène suspecté (Carc. 2 – H351) selon les critères du règlement européen CLP de 2008 relatif à la classification et à l'étiquetage des substances chimiques. Il est classé comme cancérogène certain pour l'homme (groupe 1) par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) depuis 2004 sur la base de l'induction de tumeurs du nasopharynx. Le CIRC a de nouveau évalué la cancérogénicité du formaldéhyde en octobre 2009 et ajouté les leucémies comme cancer reconnu chez l'homme. Ce qui ''correspond à un classement plus sévère que le classement européen actuel'', souligne l'Anses.

En France, l'arrêté du 13 juillet 2006 prévoit l'application de mesures de protection renforcées pour les travaux exposant au formaldéhyde, et en premier lieu, sa substitution, lorsque cela est possible, précise l'Agence.

L'Anses demande une révision du classement harmonisé européen du formaldéhyde. Elle propose de le classer en cancérogène pour l'homme (Carc 1A – H350) sur la base de l'induction de tumeurs du nasopharynx, selon son avis du 7 novembre. Dans certains secteurs professionnels, l'Agence avait déjà indiqué, dans son rapport de 2009, que des expositions répétées à long terme à des pics de formaldéhyde pouvaient conduire à des excès de risque de cancer du nasopharynx.

L'agence de sécurité sanitaire française appelle également à ajouter un classement mutagène (Muta 2 – H 341) du formaldéhyde sur la base d'induction d'effets génotoxiques au site de contact.

Avis final de l'ECHA d'ici 18 mois

L'ECHA vient de mettre la proposition française en consultation auprès des autres Etats-membres, a précisé l'Anses. Cette proposition de révision du classement du formaldéhyde avait été transmise à l'ECHA le 30 septembre 2010. Le comité d'évaluation des risques (RAC) de l'ECHA évaluera cette proposition et délivrera un avis final à la Commission européenne au plus tard d'ici 18 mois. La Commission décidera ensuite de modifier ou non la classification du formaldéhyde.

Si la proposition française était acceptée, le formaldéhyde, en tant que cancérogène de catégorie 1A, serait soumis à ''des mesures réglementaires plus sévères au niveau européen, en particulier l'obligation de mise en place de mesures de prévention renforcées pour les utilisations professionnelles de formaldéhyde et en premier lieu sa substitution lorsque cela est possible'', a souligné l'Anses. D'après une étude menée notamment par des producteurs de pâtes à papier et publiée en juin dernier par l'Ademe, il serait possible de produire des adhésifs verts sans formaldéhyde constitués de composés issus de sous-produits de la papeterie : tanins issus des écorces et lignine issues des liqueurs de cuisson.

En parallèle, la substance fera également prochainement l'objet d'une évaluation au niveau européen dans le cadre du règlement REACH avec pour but de ''vérifier s'il est nécessaire de mettre en place des mesures de prévention réglementaires additionnelles'', a précisé l'Agence.



Réactions2 réactions à cet article

 

Très bien cette demande de classification. Mais nos produits au quotidien en recèlent hormis quelqu'uns (notifié) comme les produits de l'Arbre vert : bravo !

Raoul | 19 novembre 2011 à 14h18
 
 

Depuis un certain temps déjà mon petit garçon à de gros problèmes de larynx une toux caverneuse qui dure. Le médecin croit que c'est de l'asthme et lui donne du cortisone à inhaler
Il n'avait pas d'antécédent de bronchite chronique ni d'asthme.
C'est
Ses parents depuis deux ans lui ont acheté une armoire bourrée de formaldéhyde et dernièrement un bureau est aussi entré dans leur appartement.
Connaissant les dangers J'ai averti ma fille depuis le son premier achat d'armoire, elle m'avait demandé de monter cette armoire qui est arrivée enveloppé dans un carton en pièces détachées. Quand elle fut montée, il n'était plus possible de la rendre. Ma fille ne voulait rien entendre et dernièrement elle à racheté un nouveau bureau.
Depuis ce temps,en lui envoyant par internet tout ce que je trouvais sur ce mortel danger, étant abonné à Que-.choisir, je viens de recevoir le dernier numéro elle me répond toujours qu'elle craque sur la beauté de ces meubles en particules de bois revêtu d'un film plastique très beau d'apparence. Elle aime les beaux meubles.
Sur ce point, elle à raison, je lui dis que c'est grave pour l'enfant et qu'il faut démonter ce ou ces meubles et les jeter. Sur ce point elle ne veut rien entendre.
Je vous prie de me répondre et à elle, de ma part et de la vôtre. son adresse >. La mienne vous l'avez.
Je me disais que je pourrais porter plainte contre elle ou contre son médecin, pour non assistance.

michel | 27 décembre 2011 à 00h49
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]