En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Charte sur la téléphonie mobile : Robin des Toits attaque en justice la Ville de Paris

Juridique  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

L'association Robin des Toits attaque la mairie de Paris pour contester, devant le tribunal administratif de Paris, la charte de téléphonie mobile de la ville adoptée le 16 octobre dernier, après un compromis trouvé avec les opérateurs Orange, Bouygues Télécom, SFR et Free Mobile en septembre.

Robin des Toits a déposé ce lundi 10 décembre "une requête en excès de pouvoir contre le Conseil de Paris devant le tribunal administratif", a annoncé l'ONG au site d'informations Bakchich.

Pour rappel : deux niveaux d'exposition à ne pas dépasser dans les lieux de vie fermés (appartement, bureau…) ont été fixés dans l'accord : 5 Volt/mètre (V/m) et 7 V/m, selon que la 4G est absente ou présente. La version précédente de la charte prévoyait un seuil maximum d'exposition aux ondes électromagnétiques de téléphonie mobile à 2 V/m en moyenne sur 24 heures. Le compromis trouvé avait été décrié dès le départ par l'association qui regrette d'avoir été tenue à l'écart des discussions et plaide pour un "seuil de précaution" fixé à 0,6 V/m porté par les premières négociations des élus écologistes et socialistes. Selon Robin des Toits, la charte aurait dû faire l'objet d'une consultation dans chacune des vingt mairies d'arrondissement parisiennes avant son adoption.

L'association demande à ce que la nouvelle charte soit rediscutée et revotée. Le porte-parole de l'association Etienne Cendrier pointe également le déploiement de la 4G limitée à 7 V/m dont "aucune étude d'impact n'a été faite" alors que "l"OMS a qualifié le risque des ondes de la téléphonie comme potentiellement cancérigènes", a-t-il indiqué à Bakchich.

Réactions1 réaction à cet article

 

" un "seuil de précaution" fixé à 0,6 V/m "

seuil qui ne repose sur absolument aucune donnée scientifique...

corrector | 01 février 2013 à 03h54
 
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]