En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Collecte des déchets recyclables : l'Union européenne dresse le palmarès de ses capitales

Une étude commandée par la Commission européenne classe les 28 capitales de l'UE en fonction de leur taux de collecte global et des taux pour les papiers, le verre, les métaux, les plastiques et les biodéchets. Paris atteint une médiocre 19ème place.

Infographie  |  Dechets / Recyclage  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

La Commission européenne vient de publier un rapport qui étudie la collecte sélective des déchets dans les 28 capitales européennes. Le document évalue le taux de collecte séparée, c'est-à-dire la part des déchets recyclables collectés séparément rapportée à l'ensemble des déchets collectés, ainsi que les taux de collecte pour les papiers, le verre, les plastiques, les métaux et les déchets fermentescibles.

L'objectif de l'étude n'est pas nécessairement de produire des données parfaitement exactes, mais plutôt de classer les capitales les unes par rapport aux autres pour évaluer leurs performances en fonction de leurs schémas et modes de collecte. Pour obtenir les données par matériau, l'étude croise le taux national de captation d'un matériau avec le taux de collecte séparé de la capitale.

Paris : papiers, plastiques et biodéchets à la peine

Il ressort de l'étude que "seulement 19% des déchets municipaux sont collectés séparément dans les capitales européennes". Paradoxalement, deux capitales des nouveaux Etats membres figurent en tête des palmarès. Ljubljana (Slovénie) arrive en tête pour le taux de collecte global (54,4%) et les taux de collecte des papiers (84,2%) et des biodéchets (72,5%). Elle se classe aussi en troisième position pour le verre (87,5%). Tallinn (Estonie) se classe deuxième pour le taux de collecte global (47,2%) et la collecte des papiers (74,2%). Enfin, Helsinki se classe troisième pour le taux global (38,6%). La capitale finlandaise figure aussi en première position pour les métaux (70,2%) et en troisième pour les papiers (73,8%) et les biodéchets (42,7%).

A l'opposé, Zagreb (Croatie) se classe en 28ème position pour le taux global (1%) et les papiers (1,6%). Le taux de collecte du verre n'est guère meilleur (6,3% et 27ème position).

Quant à Paris, elle se classe en 19ème position pour le taux de collecte global qui atteint 11,6%. La capitale française se classe 10ème pour le verre (58,8%), 13ème pour les métaux (2,5%), 14ème pour les plastiques (2,1%), 18ème pour les papiers (17,7%) et 20ème pour les biodéchets (2,3%).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]