Actu-Environnement
 
 
 
 

Compteurs intelligents : la Commission envisage un rapport en 2013

Energies  |    |  Euractiv.fr

L'exécutif européen souhaite comparer les coûts et avantages des technologies et demande aux Etats de lui fournir leurs plans d'action.

Les pays de l'UE vont devoir remettre, en 2013, à la Commission des rapports sur la pertinence du déploiement des compteurs intelligents dans leur pays. Ils doivent donc mener des analyses coûts-bénéfices pour déterminer si le déploiement de cette technologie est dans leur intérêt économique.

La Commission prévoit ensuite de centraliser très rapidement les résultats, les examiner et rédiger un rapport d'analyse.

Les États étaient déjà tenus de procéder à ces analyses avant le 3 septembre 2012, selon les directives de 2009 sur la libéralisation de l'électricité et du gaz.

L'objectif est d'uniformiser les méthodologies utilisées pour les analyses coûts-bénéfices, a-t-elle précisé.

"La Commission pourra envisager de publier mi-2013 son rapport d'analyse ainsi qu'une évaluation générale des résultats de cet exercice. Elle devrait prévoir d'ouvrir un débat sur les meilleures méthodes et les leçons à retenir des initiatives de déploiement des compteurs intelligents dans l'UE, qu'elles soient en cours ou terminées", a expliqué la porte-parole du commissaire à l'Energie Marlène Holzner.

La Commission attend que les États membres lui soumettent "un échantillon représentatif, voire des données concrètes", ajoute-t-elle.

"Nous sommes flexibles dans une certaine mesure, mais nous invitons les...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [16608] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]