Actu-Environnement
 
 
 
 

Conférence environnementale : les modalités d'organisation se précisent

Politique  |    |  Actu-Environnement.com

La ministre de l'Ecologie Delphine Batho a réuni mercredi 29 août les parties prenantes à la conférence environnementale des 14 et 15 septembre et précisé les modalités de son organisation et des thèmes qui seront traités.

Cinq tables rondes se tiendront en simultané durant les deux journées : énergie, biodiversité, risques sanitaires environnementaux, fiscalité écologique et gouvernance environnementale. Parmi ces tables rondes, celle sur l'énergie préparera, le débat national sur la transition énergétique promis par le chef de l'Etat cet automne qui doit aboutir à une loi de programmation en 2013. Selon l'AFP, cette table ronde sera dirigée conjointement par Delphine Batho et par Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, dont les récentes déclarations sur le nucléaire ont provoqué un tollé chez les ONG participantes à la conférence. Outre le nucléaire, les polémiques code minier et gaz de schiste seront au menu de cette table aux côtés des économies d'énergie. Seront également abordées "des mesures d'urgence" par rapport aux énergies renouvelables, selon la ministre. La conférence doit aussi permettre l'élaboration "d'une grande loi-cadre sur la biodiversité", la dernière datant de 1976.

Des thèmes transversaux, comme l'usage agricole des pesticides et leurs effets, seront partagés entre les tables rondes biodiversité et santé environnementale à la satisfaction des ONG, alors qu'initialement le gouvernement voulait les traiter seulement dans le cadre de la biodiversité.

Devraient également être abordés au chapitre de la santé environnementale, les impacts des perturbateurs endocriniens, de la pollution de l'air et des lignes à très haute tension au menu également de la table ronde sur l'énergie. Delphine Batho aurait avancé l'idée de contrats emplois d'avenir verts, qui, à la demande des ONG, concerneraient le domaine de la biodiversité et aussi celui de l'énergie, selon l'AFP.

D'après Agra Presse, la table ronde sur la biodiversité sera présidée par les ministres de l'Agriculture Stéphane Le Foll, de l'Aménagement du territoire Cécile Duflot et de l'Outre-mer Victorien Lurel. Tandis que celle sur la santé environnementale sera présidée par les ministres de la Santé Marisol Touraine et de la Recherche Geneviève Fioraso. Quant à la table ronde sur la fiscalité écologique, celle-ci sera co-présidée par Benoît Hamon, ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire mais aussi Jérôme Cahuzac, ministre délégué de l'Economie et des Finances en cas d'absence du ministre de l'Economie Pierre Moscovici pouvant être retenu à Bruxelles, a indiqué Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement (FNE). La table ronde sur la gouvernance environnementale sera de son côté pilotée par les ministres de la Réforme de l'Etat et des Fonctions publiques Marylise Lebranchu, du Travail Michel Sapin, ainsi que Frédéric Cuvillier, ministre délégué des Transports et de la Mer, a-t-il confirmé.

La liste des participants n'a toutefois pas encore été dévoilée. Si chaque organisme aura une place unique à chaque table ronde, le nombre de porte-parole n'a pas été tranché. Cinq eurodéputés (2 UMP, 1 PS, 1 EELV et 1Modem) devraient être néanmoins présents à la conférence, s'est réjouie ce jeudi 30 août Sandrine Bélier, députée européenne Europe Ecologie Les Verts (EELV) sur Twitter.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]