En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Près de 3% des denrées alimentaires contaminées par des métaux lourds

Risques  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

Selon une enquête menée en 2015 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et rendue publique le 10 janvier, près de 3% des denrées alimentaires contrôlées étaient contaminées par des métaux lourds ou de l'arsenic.

Sur 483 échantillons prélevés, dans 388 établissements différents, quatorze étaient non conformes. Des teneurs en plomb ont été trouvées dans six produits : pois sec de Birmanie, complément alimentaire à base d'argile, pomme Golden, carotte biologique, deux jus de pomme dont l'un biologique. Du cadmium a été décelé dans un complément alimentaire à base d'herbe du tigre, une pomme de terre et trois algues. C'est aussi une algue qui contenait de l'arsenic inorganique, en même temps que du cadmium. Enfin, du nickel a été décelé dans deux poudres de cacao.

Ces contrôles ont donné lieu au retrait du marché et à la destruction du lot de pois secs contaminé au plomb. "Ces résultats ont également conduit à la programmation d'enquêtes complémentaires et au placement sous surveillance de certains produits et opérateurs", indique la DGCCRF.

Les données recueillies ont été transmises à l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) via l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Elles seront exploitées, précise la DGCCRF, afin de préparer des mesures de gestion des risques pour le cadmium, l'arsenic et le nickel : fixation ou révision des teneurs maximales réglementaires, élaboration de codes de bonnes pratiques pour réduire la contamination, mise en place de recommandations de consommation, etc.

Les résultats de l'enquête précédente avaient été dévoilés par la DGCCRF en octobre 2014. Ils avaient révélé un taux de non-conformité supérieur à 7%, en particulier dans des compléments alimentaires à base d'argile et des semoules de manioc.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…