En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Electricité renouvelable : le palmarès des nouvelles régions

Depuis le 1er janvier 2016, la France métropolitaine ne compte plus que treize régions. En matière de production d'électricité renouvelable, chacune marque ses préférences. Palmarès en infographie.

Infographie  |  Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Le Gouvernement a mené en 2016 une réforme territoriale organisée en trois volets législatifs : la loi de modernisation de l'action publique territoriale, la loi relative à la délimitation des régions, et la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi Notre). La création de 13 nouvelles régions en métropole au 1er janvier 2016 est l'élément phare de cette réforme. Ce redécoupage territorial s'accompagne d'un renforcement des compétences environnementales pour ces collectivités.

La loi Notre confère aux régions un nouvel exercice de planification territoriale avec la réalisation d'un schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (Sraddet) porteur d'une approche transversale : énergie, déchets, air, intermodalité des transports, habitat, consommation du foncier…

Ces schémas intégreront la politique énergétique et notamment les ambitions régionales en matière d'énergies renouvelables. Selon les statistiques 2014 du ministère de l'Ecologie, chaque région a ses spécificités en matière d'électricité renouvelable. Les ressources naturelles présentes sur le territoire guident les politiques de déploiements des installations. Ainsi, les trois régions du Sud que sont Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, et Provence-Alpes-Côte d'Azur constituent le trio de tête en matière de photovoltaïque. Nord Pas-de-Calais Picardie, Alsace Champagne-Ardenne Lorraine et Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées se distinguent en éolien tandis qu'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées et Auvergne Rhône-Alpes excellent en hydroélectricité.

C'est aux nouveaux conseillers régionaux, élus pour six ans en décembre dernier, que revient la tâche de mettre au point ce nouveau schéma. A priori, les premiers Sraddet seront adoptés en 2019-2020 et les documents d'urbanisme seront mis en compatibilité lors de leur première révision qui suivra l'adoption du schéma régional.

Réactions7 réactions à cet article

 

bonjour,
La carte et l'article sont intéressants mais il est dommage que soient oubliés les territoires d'Outre-mer pourtant très bien placés pour certains dans le développement des énergies renouvelables.

outre-mer | 05 janvier 2016 à 10h03
 
 

Dommage de ne pas avoir une infographie par département qui serait plus lisible. La taille des régions masque en effet les disparités locales (montage/plaine ou montagne/mer...).
Pour exemple : peu probable que l'ex région Poitou-Charentes tire l'hydraulique vers la 3ème place de la nouvelle grande région...
Pour les mêmes régions, nous ne pouvons plus comparer le photovoltaïque dont S.ROYAL avait fait le cheval de bataille énergétique de son ex région.
De plus une ventilation éolien OFF SHORE et ON SHORE serait bienvenue.

RICE | 05 janvier 2016 à 10h33
 
 

Bonjour Mme ROUSSEL,
je suis chargée de mission Hydroélectricité au sein d'EPIDOR (Etablissement Public Territorial du Bassin de la Dordogne). A la lecture de votre article, j'ai été très étonnée des chiffres affichés par région sur l'énergie hydraulique. En effet, si ces valeurs représentent la puissance installée, la France dispose de 25 300 MW de puissance hydroélectrique et les 3 régions principales (qui sont bien MPLR, ARA et ALPC) sont à des niveaux de puissance dépassant largement les 2 000 MW.
Je me demande donc ce que ces chiffres représentent et quelles sont vos sources (statistiques SOE ? Pas besoin de statistiques, ces chiffres sont connus).
Je vous souhaite une agréable journée et une excellente année 2016.
Cordialement,
Florence DAUMAS

fdaumas | 05 janvier 2016 à 10h35
 
 

@ outre-mer

Bonjour,

Cette carte a vocation a être mise à jour régulièrement. Nous ne manquerons pas d'y ajouter les régions d'outre-mer.

Florence Roussel Florence Roussel
05 janvier 2016 à 10h56
 
 

@ Mme Dumas

Bonjour

Meilleurs voeux pour 2016 également !

Les statistiques choisies pour cette infographie sont celles du Soes : nombre et puissance des installations de production d'électricité renouvelable bénéficiant d'une obligation d'achat, à partir des données départementales au 31 décembre 2014. Elles n'intègrent pas les concessions mais uniquement les installations bénéficiant d'une obligation d'achat. Je suis bien consciente que pour l'hydraulique les statistiques ne sont pas complètes. Nous les ajouteront dans la prochaine mise à jour de cette carte.

Bonne journée

Florence Roussel Florence Roussel
05 janvier 2016 à 11h30
 
 

@ RICE

Bonjour,

Bonne idée de séparer éolien onshore/éolien offshore. Mais cette distinction ne sera vraiment nécessaire que lorsque le premier parc éolien offshore français sera raccordé, soit en 2018.

Bonne journée

Florence Roussel Florence Roussel
05 janvier 2016 à 12h09
 
 

Bonjour,

Merci pour l’infographie, elle permet de comprendre facilement la situation actuelle des différentes sources d'électricité renouvelable. Pourtant, j'ai été étonnée de voir que les déchets soient considérés comme telle. L'association Zero Waste France (entre autres) dénonce depuis un moment le fait que des grosses entreprises d'incinération de déchets se fassent appeler comme des solutions renouvelables.

Cordialement,

Natalia

Natalia | 08 janvier 2016 à 21h38
 
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…