En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'électricité renouvelable a représenté 19,5% de la consommation en 2014

L'électricité renouvelable représente aujourd'hui une puissance installée de plus de 41 GW en France. Selon l'AEE, la part croissante des énergies renouvelables a permis de réduire le recours aux énergies fossiles, et donc les impacts sur le climat.

Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Le projet de loi sur la transition énergétique, actuellement examiné au Sénat, prévoit de couvrir 32% de la consommation d'énergie française par des sources renouvelables en 2030. La production d'électricité renouvelable devra atteindre 40%. Où en est-on aujourd'hui ?

13 GW d'ENR en attente de raccordement

Selon le panorama de l'électricité renouvelable, publié le 12 février par RTE, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), ERDF et l'Association des distributeurs d'électricité en France (ADEeF), la production d'électricité renouvelable a atteint 91 TWh en 2014. "La contribution de l'électricité renouvelable dans le mix énergétique poursuit sa croissance et s'élève en 2014 à 19,5% de la consommation électrique en France", précise le document.

Fin 2014, plus de 41GW étaient raccordés aux réseaux, soit près de 2 GW de plus que l'année précédente. Si l'hydroélectricité constitue la majorité de ce parc (25 GW), l'éolien (9 GW), le photovoltaïque (5 GW) et 1es bioénergies (1,5 GW) sont en croissance. Dans la file d'attente de raccordement (13 GW), l'éolien terrestre représente 6,8 GW, l'éolien offshore 3 MW et le photovoltaïque 2 MW.

Production d'énergies renouvelables en 2014 par région © Panorama de l'électricité renouvelable
 

Des émissions de gaz à effet de serre évitées

Selon une étude de l'Agence européenne de l'environnement (AEE), sans les énergies renouvelables, les émissions européennes de gaz à effet de serre auraient été 7% plus hautes en 2012.

"L'augmentation de la part des énergies renouvelables depuis 2005 a permis d'éviter d'émettre près de 326 Mt de CO2 à l'échelle européenne en 2012, et 388 Mt en 2013. La plupart de ces effets sont liés aux secteurs couverts par le système d'échange de quotas d'émissions ", souligne l'AEE. En 2013, la part d'énergies renouvelables dans la consommation finale a atteint 14,9% dans l'UE.

Le développement des ENR a également permis d'accroître la sécurité énergétique, en réduisant les importations d'énergies fossiles, en particulier de charbon. Sans les énergies renouvelables, ces importations auraient été 7% plus importantes en 2012, estime l'AEE.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…