En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La ville allemande Essen devient la capitale verte européenne pour 2017

Aménagement  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Essen (Allemagne) est devenue le 21 janvier la capitale verte de l'Europe pour 2017"La transformation spectaculaire d'un foyer de l'industrie du charbon et de l'acier en ville la plus verte de Rhénanie-du-Nord - Westphalie témoigne du succès de la mutation structurelle de la ville d'Essen", a souligné le commissaire européen à l'Environnement, Karmenu Vella, dans un communiqué.

La Commission européenne rappelle que ce prix récompense les efforts déployés par la ville pour améliorer l'environnement urbain : "Essen servira de modèle d'inspiration en matière de développement urbain durable, grâce au partage et à la promotion des bonnes pratiques qui ont fait leurs preuves dans cette ville allemande".

Aujourd'hui, 95% de la population d'Essen vit dans un rayon de 300 mètres autour de zones vertes urbaines. Le système de gestion de l'eau repose sur "des espaces verts multifonctionnels utilisés pour la gestion des eaux pluviales, la prévention des inondations et l'alimentation des nappes d'eau souterraines afin de prévenir l'infiltration des eaux pluviales dans le réseau d'assainissement combiné sur au moins 15% de la zone desservie par ces collecteurs".

Alors que la ville ne compte aucune décharge d'ordures ménagères depuis les années 1960, elle prévoit de porter la part du recyclage dans les traitements des déchets à 65% d'ici à 2020.

Essen s'est également fixé l'objectif de réduire ses émissions de CO2 de 40% d'ici 2020 et de développer 376 kilomètres de pistes cyclables pour que les déplacements à vélo augmentent de 25% et que ceux en voitures baissent de 29% d'ici 2035. La ville a par ailleurs engagé la réfection de 128.000 m² de routes avec un asphalte anti-bruit.

Au total, la municipalité d'Essen prévoit que 20.000 emplois seront créés dans le secteur de l'environnement d'ici 2025.

Le prix de capitale verte européenne a été lancé en 2010. Depuis, il a récompensé neuf villes : Stockholm (Suède), Hambourg (Allemagne), Vitoria-Gasteiz (Espagne), Nantes (France), Copenhague (Danemark), Bristol (Royaume-Uni) et Ljubljana (Slovénie). En 2018, la ville de Nimègue (Pays-Bas) succèdera à Essen.

Réactions1 réaction à cet article

 

...et les trois quarts de son électricité sont produits avec du charbon ou de la lignite... belle vertitude...

dmg | 24 janvier 2017 à 14h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…