Actu-Environnement
 
   
 

Etiquetage "sans OGM" : la CLCV satisfaite

Agriculture  |    |  Actu-Environnement.com

L'association de protection des consommateur CLCV s'est dit satisfaite des modalités d'étiquetage des produits dit "sans OGM" dont le décret a été publié au journal officiel : "Adopté après de longues années de mobilisation notamment au sein du Haut Conseil des biotechnologies, ce texte constitue une avancée majeure pour l'information et la liberté de choix des consommateurs". D'autant plus "qu'aujourd'hui 80% du soja utilisé dans les élevages français est du soja transgénique provenant d'Amérique du Sud (Brésil et Argentine)", rappelle l'association.

Mais elle estime qu'il reste encore beaucoup à faire en matière d'information et la CLCV appelle l'administration française à porter le débat au niveau européen et international afin que le cadre réglementaire de l'étiquetage des OGM soit réformé et harmonisé.

Réactions3 réactions à cet article

 

80% de soja transgénique pour nos animaux c'est énorme !
L'information par l'étiquetage est une chose, mais que penser des conséquences inévitables de l'utilisation de ces OGM pour l'alimentation des bêtes. Que les pays producteurs gardent leurs récoltes douteuses !
Et les conséquences sanitaires sur les amateurs de bœuf-carotte, blanquette de veau, jambon, gigot, ou volailles... de salade et de crudité. Fera-t-on le lien entre leurs maladies et les OGM ?
C'est n'est qu'un tour de passe-passe pour mieux nous le faire avaler.
Bravo les politiques et scientifiques à la solde des lobbies.
Vous ne savez pas ce que vous semez.

Un consommateur inquiet.

Le questionneur | 02 février 2012 à 11h23
 
 

N'oublions jamais que "sans OGM", sur un produit industriel, signifie en réalité qu'au préalable l'acceptation d'une présence de trace éventuelle d'OGM dans un produit est considérée acceptable si elle est inférieur à 0.9% de cet élément, en l'occurrence : 0 = moins de 0.9%.
Cette éventuelle présence devient moins de 0.1% pour ce qui peut être qualifier de "bio".
Ce qui revient à dire, que cette notion de sans OGM, est tout simplement abusive !
Mais si la CLCV accepte cela alors on est garantie, hein n'est ce pas !!!?
hein n'est ce pas !!!?

Daniel JAGLINE | 05 février 2012 à 15h44
 
 

Bonjour tous le monde,
Comme dit Daniel avoir une boite de maïs avec huit graines sur 1000 et ne pas étiqueter la boite "OGM" mais avoir le droit de l'étiqueter "Non OGM". On se demande ou est la différence avec une boite et 10 graines sur 1000, boite étiqueter "OGM". Je suis apiculteur moi pour étiqueter "Non OGM" il faut que je sois à plus de trois kilomètres. Admettons j'ai 100 ruchers comment je fais pour savoir?? Comment se fait il que certains font d'une manière et d'autres d'une autre?? Ou est l'équité dans tout cela.
cricri l'abeille

cricri l'abeille | 08 février 2012 à 17h34
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]