Actu-Environnement
 
 

Grand emprunt : les EnR et ''la mobilité du futur'' parmi les quatre priorités environnementales

Economie  |    |  Actu-Environnement.com
''Bioéconomie'', ''énergies renouvelables'', ''ville de demain'' et ''mobilité du futur'' feraient partie des sept priorités de la commission Juppé-Rocard sur le grand emprunt, avec le ''soutien aux PME innovantes'', ''à l'enseignement supérieur et à la recherche'' et ''à l'économie numérique'', selon le quotidien ''Les Echos'' dans son édition du 12 novembre.

Les membres de la commission, qui se sont réunis une dernière fois hier, préconisent un effort public de 35 milliards d'euros d'investissement ''d'avenir'' dont 13 milliards pourraient être remboursés par les banques à l'Etat.

Si selon ''Les Echos'', 10 milliards d'euros serviraient notamment à doter en capital des fondations universitaires, l'une des quatre priorités environnementales vise à accélérer le développement de la bio-économie, en aidant la recherche sur la santé (médicaments, biomédecine) et la chimie verte (biomasse et matériaux remplaçant le pétrole). Concernant les énergies renouvelables (EnR), il s'agit d'aider à la création d'un campus d'innovation recherche-industrie pour le solaire et le captage et stockage du carbone. Les membres de la commission entendent également développer le nucléaire de quatrième génération.

La ''ville de demain'' prévoit, de son côté, la rénovation thermique des logements sociaux via l'abaissement du taux des prêts de la Caisse des Dépôts aux organismes HLM. Un fonds serait aussi mis en place pour sélectionner et cofinancer des projets innovants de réorganisation urbaine. Enfin, l'aide à la voiture électrique, la recherche sur les transports aériens ''de demain'' (hélicoptères et avions plus légers et plus sobres) ainsi que le stockage de l'énergie dans les batteries sont inclus dans la priorité ''mobilité du futur''.

Le rapport de la commission devrait être remis le 19 novembre au Président de la République Nicolas Sarkozy qui devrait début décembre en arrêter le montant et les modalités.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]