Actu-Environnement
 
 
 
 

Monsanto condamné pour publicité mensongère

Juridique  |    |  Actu-Environnement.com
La Cour d'Appel de Lyon a confirmé hier un jugement de janvier 2007 et condamné la société Monsanto à 15.000 euros d'amende pour ''publicité mensongère''. L'herbicide Roundup, produit par Monsanto, était présenté comme étant biodégradable et protégeant l'environnement sur l'emballage du produit et dans un spot TV.

Selon la cour d'Appel de Lyon, le mensonge publicitaire résulte pour les emballages d'une présentation qui élude le danger potentiel du produit par l'utilisation de mots rassurants et induit le consommateur en erreur en diminuant le souci de précaution et de prévention qui devraient normalement l'inciter à une consommation prudente.

Le roundup est présenté sous un jour trompeur d'un produit totalement inoffensif, ce qui ne peut être le cas d'un désherbant même s'il est moins nocif que d'autres pesticides, souligne également la Cour d'appel à propos du spot TV.

Dans un communiqué, l'association Eau & Rivières de Bretagne, dont la plainte déposée en 2000 est à l'origine de ce procès, se félicite de la condamnation de Monsanto qui permet d'ouvrir les yeux des consommateurs sur la dangerosité environnementale et sanitaire du Roundup. Pour Jean-François Piquot, porte-parole de l'association, l'engagement du Grenelle de réduire de moitié l'usage des pesticides d'ici 2015 ne sera tenu que si le consommateur est dissuadé d'employer ces poisons et encouragé à désherber autrement.

Réactions1 réaction à cet article

 
Applaudissements pour Mosanto

15OOO Euros !!!!
C'est rien pour une société comme Mosanto qui de 2000 à 2007 a dû gagner immensément plus en vendant ses produits sous publicités mensongères...
Espérons au moins que l'on entendra cette bonne nouvelle sur toutes les ondes pour faire autant de tort qu'ils nous font...

Le Doc | 31 octobre 2008 à 12h45
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]