En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

OGM : José Bové a débuté sa grève de la faim

Agroécologie  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Le leader altermondialiste José Bové a commencé à Paris une grève de la faim avec une quinzaine de personnes pour obtenir l'activation par la France de la clause de sauvegarde sur le maïs transgénique Monsanto 810. Début novembre, on nous avait dit que ce n'était plus qu'une question de jours (...) La clause de sauvegarde était rédigée, mais il y a eu des pressions, puis une reculade, rappelle-t-il dans un entretien accordé mercredi au quotidien régional Sud-Ouest. Les lobbies agro-industriels l'ont emporté de manière très claire sur la volonté affichée de défendre l'écologie et le principe de précaution, donc de mettre en place le moratoire, dénonce José Bové.

Alors que le projet de loi OGM sera examiné les 15-16-17 janvier 2008 au Sénat, et les 5-6-7 février 2008 à l'Assemblée Nationale, la Confédération paysanne appelle, pour sa part, dans un communiqué les Français à interpeller leurs parlementaires pour que ceux-ci votent une loi qui garantisse la liberté et le droit à produire et consommer sans OGM. Le mois de janvier sera décisif, prévient le syndicat agricole.

Le ministre de l'Écologie, Jean-Louis Borloo, a précisé en décembre dernier que si l'avis des experts n'était pas favorable, il y aurait possibilité d'une mesure de sauvegarde pour cet OGM. La Haute autorité devrait rendre son avis le 11 janvier. En fonction de l'avis, cet arrêté de suspension se transformera en clause de sauvegarde si l'avis est réservé. Ou alors cet arrêté de suspension sera levé si l'avis est extrêmement positif en faveur du Monsanto 810, avait indiqué Nathalie Kosciusko-Morizet, lors d'une conférence de presse. Précisons que depuis le 6 décembre, l'Allemagne a de nouveau donné son feu vert pour la commercialisation du maïs MON810 qui avait été suspendue en mai dernier.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager