Actu-Environnement
 
   
 

Un quartier durable à Limeil-Brévannes d'ici 2011

Après avoir inauguré la première école à ''énergie positive'' française en novembre, la Ville de Limeil-Brévannes s'apprête à lancer les travaux de l'éco-quartier ''Les Temps durables'' prévu pour 2011.

Amenagement  |    |  Actu-Environnement.com
La Ville de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) qui a inauguré le 10 novembre la première école à ''énergie positive'' française, a pour projet la construction d'un important éco-quartier dont l'ensemble des travaux devrait se terminer en 2011. Un éco-quartier est un secteur urbain conçu de façon à minimiser son impact sur l'environnement, visant généralement au moins à une autonomie énergétique, et cherchant à diminuer son empreinte écologique et/ou rembourser sa dette écologique.

C'est en 2005 qu'émerge l'idée d'un quartier durable dans la Ville de Limeil-Brévannes, en collaboration avec la Société d'Economie Mixte Avenir Limeil-Brévannes (SEMALB), le groupement de promoteurs, l'ARENE (Agence Régionale de l'Environnement et des Nouvelles Technologies) et les habitants. En mai 2006, a été signé un accord-cadre par la SEM, les investisseurs et les constructeurs et c'est à la suite de plusieurs réunions publiques que le projet d'éco-quartier a été validé par le Conseil municipal le 3 octobre 2007.

Le Quartier des ''Temps durables'' situé au Nord-Ouest de la commune de Limeil-Brévannes, s'étendra sur les 9,5 hectares dans la ZAC de la Ballastière Sud. Celui-ci comprendra 1.000 logements qui accueilleront 2.300 habitants.

A l'instar du groupe scolaire Jean-Louis Marquèze à énergie positive, les immeubles du futur éco-quartier seront ''fortement'' isolés à l'extérieur (deux fois plus d'isolant que sur les bâtiments courants). Le chauffage urbain proviendra d'une usine de biomasse mêlant bois et acides gras qui sera installée par Elyo, filiale de Suez. L'électricité sera produite et fournie par des panneaux photovoltaïques intégrés aux toitures des bâtiments. Sont également prévus des panneaux solaires thermiques qui assureront la production de l'eau chaude, ainsi que des pompes à chaleur Air/Eau qui permettront de contribuer au chauffage des bâtiments faiblement ensoleillés. Les panneaux solaires devraient couvrir au total une surface de près de 10.000 m2. L'objectif affiché de la commune est de développer des bâtiments à ''énergie zéro'', c'est-à-dire consommant autant d'énergie qu'ils en produisent. Un pôle commercial de 8.000 m2 (un supermarché et 23 commerces de proximité) verra également le jour en bordure de quartier. Les premiers immeubles devraient ainsi être livrés dès le second trimestre 2009.

Par ailleurs, Les Temps durables se veut être un quartier sans voitures qui seront garées en sous-sol et abritera une agence de la mobilité qui aura pour mission la sensibilisation, l'information et la gestion de l'ensemble des moyens de transport alternatifs mis à disposition des Brévannais comme l'auto-partage, le covoiturage, les vélos et les véhicules électriques. Un pedibus devrait assurer le ramassage scolaire à pied jusqu'à l'école Jean-Louis Marquèze. La Ville envisage aussi la construction d'un téléphérique reliant le Nord de Limeil-Brévannes à la ligne de métro 8.

Le quartier a également été conçu comme une ville-jardin, qui entend favoriser les espaces verts (minimum de 20% d'espaces verts publics). Tous les appartements devraient quant à eux avoir de vastes terrasses plantées qui formeront des jardins superposés. Les eaux de pluie seront également récupérées et réutilisées. Une partie du jardin central de 7.000 m2, fera office de bassin de rétention d'eau afin de permettre une absorption naturelle des eaux pluviales, sans rejet dans le réseau communal, a expliqué la Ville.

Le 9 novembre 2007, la commune de Limeil-Brévannes s'est vu décerner le 1er Prix des ''Oxygen Awards'' dans la catégorie politique environnementale pour ce projet d'éco-quartier. La Ville précise en outre qu'elle n'a reçu aucune subvention de l'Etat et ajoute que les établissements publics du quartier seront auto-financés.

Réactions7 réactions à cet article

 
Bravo!

Bravo, c'est une excellente initiative. Je suis content que les français aient de l'energie à consacrer à ce thème important qu'est l'écologie.

C'est vrai qu'à l'heure où l'on entends seulement parler de pouvoir d'achat, il y a des questions à se poser. Vivre sans voiture peut faire économiser € 300/ mois

ric | 13 décembre 2007 à 10h25
 
 
Excellente initiative...

Mais cela coûtera combien actuellement et dans le futur aux Brévannais et Brévannaises sous la forme d'impôts locaux?

Citoyen | 11 mars 2008 à 08h34
 
 
Poudre aux yeux

Sur le papier tout parait idyllique, mais il faut savoir:
- que l'Ecole Marquèze est loin de se suffire en production électrique, car cet hiver il faisait tellement froid dans les classes qu'il a fallu rajouter des radiateurs électriques
- que cette école a coûté beaucoup plus que la construction d'une école traditionnelle dans une ville déjà des plus taxées et où l'endettement frise la folie
- et le summum, c'est le rapport de la DDASS du 20/03/2009 (téléchargeable à partir du site de la Mairie de Limeil), concernant le diagnostic environnemental et surtout le niveau de pollution du terrain et de la nappe phréatique sur lesquels ce quartier doit se construire. Le quartier va être durable mais pas les gens qui vont y vivre tant nous ne sommes pas assurés que le risque sanitaire est complètement contrôlé,surtout pour les enfants qui vont vivre et aller en crèche dans ce secteur.
On nous berne sacrément !!!!!! Réagissons!

ms | 23 juillet 2009 à 01h07
 
 
écologie oui a fond mais éco sur les impot aussi

il serai cool que limeil dans un avenir proche soit la ville la plus écolo d'ile de france, il serait bien aussi que la mairie se reface une beauté plus écolo même si ce n'est pas une priorité, vous avez dit téléphérique je dis oui mais es ce que je vé pouvoir bronzé dans mon jardin sans pour autant être surveillé, bref le quartier des temps durable oui se serai cool si tout es respecter de plus nous somme bientot en 2010 pensez vous tenir vos promesse d'ici 2011 j'en doute a médité

jardinologue | 01 septembre 2009 à 16h59
 
 
ECOLOGIE ET DECHARGE

BONJOUR JE VOUDRAI JUSTE UNE PETITE PRECISION CAR DANS VOTRE PROJET IMMOBILIER VOUS NE DITES PAS CE QUE VOUS ALLER FAIRE CONCERNANT LA DECHARGE KI EST JUSTE A COTE DE VOTRE PROJET CAR SI LA DECHETERIE RESTE BONJOUR LES ODEUR ET AVEC LA DECHARGE A COTE DES HABITATIONS BONJOUR L ECOLOGIE ET SURTOUT LES ODEUR

MARQUES | 22 novembre 2009 à 10h04
 
 

quand est il de la decharge ?

samy | 03 avril 2011 à 02h24
 
 

Bonjour,
J'ai acheté un pavillon chez expentielle je voudrais savoir quand est ce que les travaux serons finis et que l'on pourra récupérer le pavillon.
En attente de votre réponse je vous remercie d'avance
Cordialement

Alain | 31 octobre 2011 à 20h09
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]