Actu-Environnement
 
   
 

Agroalimentaire : la méthanisation des effluents prend de l'ampleur

Les déchets apparaissent de plus en plus comme des ressources. Exemple dans le Bas-Rhin où une unité de méthanisation du jus de choucroute et une Step fonctionnent en synergie. Objectif : réduire l'empreinte environnementale et énergétique des industries agroalimentaires locales.

Reportage vidéo  |  Energies  |    |  Actu-Environnement.com
Agroalimentaire : la méthanisation des effluents prend de l'ampleur

Les procédés utilisés dans l'industrie agroalimentaire consomment très souvent de grandes quantités d'eau et produisent presque autant d'effluents chargés de matières organiques. Ces eaux usées doivent être traitées avant rejet dans le milieu naturel ce qui constitue un vrai défi pour les stations d'épuration (Step) chargées du traitement des eaux résiduaires urbaines des zones dans lesquelles se concentrent les industries agroalimentaires.

Transformer la contrainte en opportunité

Les effluents de l'industrie agroalimentaire présentent toutefois l'avantage d'être chargés de matières organiques valorisables par méthanisation, à l'instar de ce qui a été entrepris dans le bassin de l'Ehn qui concentre nombre d'usines d'élaboration de choucroute.

Le jus des choucrouteries y est méthanisé dans une unité de méthanisation combinée à la Step. Le biogaz obtenu par méthanisation du jus de choucroute est mélangé à celui produit par digestion des boues et valorisé majoritairement thermiquement sur place afin de réduire la consommation d'énergie liée au séchage des boues.

Réactions3 réactions à cet article

 

Bravo, reportage instructif.

as | 19 novembre 2012 à 12h42
 
 

Intéressant!

Mais quel rendement, quel temps de fonctionnement, quelle matière organique complémentaire ?

Wackes Seppi | 22 novembre 2012 à 21h35
 
 

Intéressant car cela maintient une activité de production en contribuant à sa compétitivité. On attend FNE ou autres pour dire qu'une usine, c'est pas bien...

Albatros | 23 novembre 2012 à 14h36
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]