Actu-Environnement
 
 
 
 

Quinze propositions pour réduire les nuisances sonores chez les riverains d'aérodromes

Pollution  |    |  Actu-Environnement.com

Didier Gonzales, député-maire de Villeneuve-le-Roi (91), a remis le 10 octobre à Nathalie Kosciusko-Morizet un rapport sur les améliorations possibles du dispositif d'aide à l'insonorisation des locaux des riverains d'aérodromes.

Pour les ménages, il préconise la prise en charge intégrale des travaux d'isolation pour les logements sociaux et l'augmentation du plafond d'aide en cas de travaux d'isolation de toiture. Selon lui, le taux d'aide pour les travaux d'insonorisation doit être porté à 100 %, contre 80 à 95 % actuellement. L'éligibilité géographique des bénéficiaires des aides à l'insonorisation doit également être étendue sur la base de mesures de bruit in situ.

Pour les bâtiments publics, ''le rapport propose d'élargir l'aide à tous les locaux administratifs et culturels et de supprimer la clause d'antériorité''.

Enfin, pour améliorer le fonctionnement du dispositif, Didier Gonzales conseille d'améliorer l'information des riverains, de réduire les délais de traitement des demandes d'aides, de développer les opérations combinées de travaux d'isolation acoustique et thermique et d'encadrer l'intervention des entreprises prestataires.

''La ministre annoncera lors d'un prochain déplacement sur un aéroport parisien les suites qu'elle entend donner à ces propositions'', indique le communiqué.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]