En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Paris prépare le tri à la source des biodéchets

Dechets / Recyclage  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

"2016 marque pour Paris le début de la mise en place du tri à la source, de la collecte en porte à porte de biodéchets, engagés dans deux arrondissements pilotes : le second et le douzième", a pointé Anne Hidalgo, maire de Paris lors du Conseil de Paris du 16 février 2016. A coté des poubelles jaunes (multi-matériaux recyclables secs) et blanches (verre), une troisième poubelle de tri destinée à recevoir tous les déchets de table et de cuisine sera ainsi mise à disposition des ménages. Les biodéchets collectés seront ensuite valorisés en compost et biogaz.

Cette mesure entre dans le cadre du plan pluriannuel de renforcement de la propreté de Paris. En septembre dernier, la maire de Paris avait lancé une étude de faisabilité pour la mise en place de la collecte séparée des biodéchets. "Cette période d'apprentissage portée par le service public municipal doit préparer la généralisation de cette collecte des biodéchets à toute la ville", assure dans un dossier de presse, le service communication de Paris.

La ville se prépare ainsi à répondre à la législation. La loi de transition énergétique demande en effet aux services de gestion des déchets des collectivités de "progresser dans le développement du tri à la source des déchets organiques, jusqu'à sa généralisation pour tous les producteurs de déchets avant 2025, pour que chaque citoyen ait à sa disposition une solution lui permettant de ne pas jeter ses biodéchets dans les ordures ménagères résiduelles, afin que ceux-ci ne soient plus éliminés, mais valorisés ". L'objectif est d'augmenter la quantité de déchets faisant l'objet d'une valorisation sous forme de matière, notamment organique, pour atteindre en masse 55% en 2020 et 65% en 2025.

Le plan pluriannuel de Paris prévoit également une nouvelle délégation de service public pour les marchés alimentaires intégrant le tri des biodéchets et la généralisation progressive de la redistribution des invendus en fin de marché.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]