Actu-Environnement
 
   
 

Perturbateurs endocriniens : les députés européens appellent à une réduction de l'exposition

Hygiene / Securite / Sante  |    |  Actu-Environnement.com

Altération de la qualité du sperme, apparition précoce de la puberté et de certains cancers : la Commission du Parlement européen pour l'environnement, la santé publique et la sécurité alimentaire (ENVI) a adopté mercredi 24 janvier un projet de résolution sur la protection de la santé publique contre les perturbateurs endocriniens.

Une refonte ou une nouvelle législation pourrait en découler  en Juin. Les députés demandent notamment une augmentation des investissements dans la recherche et incitent la Commission européenne à proposer des critères - fondés sur des normes internationales - pour définir et évaluer les perturbateurs endocriniens. Selon eux,  ils devraient également être considérés comme des "substances extrêmement préoccupantes" dans la réglementation Reach.

Cette résolution sera soumise au vote lors de la session plénière du 11 au 14 Mars.

Générations futures soutient cette position et appelle la France à s'inspirer de ce projet de résolution pour définir sa propre stratégie sur les perturbateurs endocriniens, prévue pour juin 2013.

"Des critères d'exclusion sur les pesticides perturbateurs endocriniens sont prévus par le nouveau Règlement européen 1107/2009, a affirmé dans un communiqué, François Veillerette, porte parole de Générations Futures, Il faut maintenant que la France pèse de tout son poids pour que les critères d'exclusion qui seront choisis soient réellement protecteurs de la santé publique et prennent  en compte les spécificités de ces substances, nocives à très faibles doses et qui interagissent entre elles"

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]