En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Perturbateurs endocriniens : où est passée la stratégie nationale ?

Hygiene / Securite / Sante  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

Plusieurs ONG et élus ont adressé le 29 janvier un courrier au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, par lequel ils réclament une clarification sur la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE).

Les signataires, qui sont des participants du groupe de travail "SNPE", représentent WECF France, le Réseau Environnement Santé (RES), la CLCV et Générations futures. Le courrier est également signé par Chantal Jouanno, Corinne Lepage et Michèle Rivasi.

"Nous sommes au regret de constater, fin janvier 2014, le blocage de ce processus", écrivent les signataires qui posent plusieurs questions au Premier ministre : Etes-vous en mesure de nous communiquer une date précise pour l'adoption finale de ce texte ? Garantissez-vous que certaines mesures-clés issues des négociations transparentes au sein du groupe de travail ne seront pas supprimées à l'issue de la synthèse ? Quel rôle allez-vous donner au CNTE, quelle est sa légitimité sur ce dossier ?

En 2012, la Conférence environnementale avait fait des perturbateurs endocriniens l'un de ses chantiers prioritaires et des débats intenses ont animé le groupe de travail chargé d'élaborer cette stratégie de février à juillet 2013, rappellent les signataires. La future stratégie avait été mise en consultation en août dernier, pour une adoption prévue à l'automne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]