En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pesticides à faible risque : le Parlement européen demande une simplification des procédures d'autorisation

Agroécologie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Le Parlement européen a adopté, mardi 14 février, une résolution sur les pesticides biologiques à faible risque et les produits de biocontrôle. Il demande à la Commission européenne de présenter, avant la fin 2018, un mécanisme simplifié d'évaluation, d'autorisation de mise sur le marché et d'enregistrement pour ces produits, afin d'accélérer leur développement. "Les pesticides biologiques à faible risque, y compris ceux à base de bio-organismes, de phéromones ou d'huiles essentielles, pourraient remplacer les pesticides conventionnels, suspectés de nuire à l'environnement et à la santé humaine", souligne le communiqué de presse du Parlement, publié à l'issue du vote.

Seules sept substances actives alternatives "à faible risque" ont été approuvées à l'échelle européenne à ce jour, soulignent les eurodéputés. "Par ailleurs, certains Etats membres ont refusé d'autoriser ces substances alternatives à faible risque, en raison de leur efficacité considérée comme inférieure, sans tenir compte ni des avantages en termes d'efficacité de l'utilisation des ressources pour l'agriculture biologique ni des coûts sanitaires et environnementaux des autres produits", indique le Parlement européen.

Les eurodéputés socialistes et radicaux français se félicitent de ce vote : "Nous luttons au quotidien contre les produits phytopharmaceutiques classiques, qui représentent un danger pour la santé humaine, la santé animale et pour l'environnement. Cependant, afin de pouvoir réduire l'usage de ces produits nocifs à la santé et à l'environnement, les agriculteurs ont besoin d'alternatives simples et accessibles pour leur éviter de se trouver dans des impasses techniques", expliquent-ils dans un communiqué.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…