En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Photovoltaïque : nouvelle baisse des tarifs d'achat au 1er trimestre 2016

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) vient de publier sa délibération : les tarifs d'achat pour l'électricité photovoltaïque baisseront de 1,5% pour les installations intégrées au bâti et de 4% pour l'intégration simplifiée au bâti.

Energie  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Le 29 janvier, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a publié sa délibération sur la baisse des tarifs d'achat pour l'électricité photovoltaïque, applicable du 1er janvier au 31 mars 2016. Les installations intégrées au bâti (IAB) verront leur tarif d'achat baisser de 1,5% pour le 1er trimestre 2016, tandis que les installations étant intégrées de manière simplifiée au bâti (ISB) connaîtront une baisse de leur tarif de 4%. Un arrêté d'homologation, pris par les ministres en charge de l'économie et de l'énergie, devra confirmer cette baisse.

La décision de la CRE s'appuie sur les demandes de raccordement du trimestre précédent. Entre le 1er octobre et le 31 décembre 2015, le bilan transmis par les gestionnaires de réseau fait état de 25 MW de puissance crête cumulée pour les installations souhaitant bénéficier du tarif d'intégration au bâti et de 115 MW pour les installations souhaitant bénéficier du tarif d'intégration simplifiée au bâti.


Entre le 1er
novembre et le 31 décembre 2015
Entre le 1er
janvier et le 31 mars 2016
Evolution trimestrielle
Intégration au bâti (IAB) [0-9kW]

25,39 c€/kWh

25,00 c€/kWh -1,5%
Intégration simplifiée au bâti (ISB) [0-36kW]

14,41 c€/kWh

13,83 c€/kWh -4%
ISB [36-100kW]

13,68 c€/kWh

13,13 c€/kWh -4%
Tout type d'installations [0-12MW] 6,12 c€/kWh 5,96 c€/kWh -2,6%

Réactions1 réaction à cet article

 

Dans la mesure où l'investissement de départ est important pour l'éco-citoyen qui ne commencera à gagner de l'argent qu'au bout de plusieurs années et dans la mesure où cet éco-citoyen aide la France à tenir ses engagements vis à vis de Bruxelles, est-il logique que l'éco-citoyen dunkerquois soit "indemnisé" de son effort sur la base du même tarif que l'éco-citoyen niçois par exemple qui amortira plus vite puisqu'il bénéficiera naturellement de plus de soleil ?

Sagecol | 02 février 2016 à 10h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…