En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Plan de rénovation thermique : plus de 31.000 logements financés en 2013

Aménagement  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Lors de ses vœux présentés à la presse, la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement Cécile Duflot a dressé le 21 janvier un premier bilan du plan de rénovation énergétique de l'habitat présenté en mars 2013 visant à lutter contre la précarité énergétique. Plus de 31.000 logements ont été financés en 2013 pour engager des travaux de rénovation thermique, "à comparer aux moins de 20.000 logements financés, en tout, depuis la mise en place du programme « Habiter mieux » en 2011", a souligné la ministre en qualifiant ces chiffres de "très bons résultats".

Ce programme d'aides aux locataires modestes, géré par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) a été élargi, en juillet dernier par décret, aux propriétaires et syndicats de copropriétés.

Le plan vise à rénover 500.000 logements par an d'ici 2017, dont 50.000 dans le cadre du programme "Habiter Mieux". "C'est la première année que les objectifs sont atteints, avec une vraie rupture d'échelle à l'été 2013" : moins de 4.000 dossiers d'aides avant l'été, 27.000 entre la rentrée et la fin de l'année, a chiffré la ministre.

La performance énergétique "est au rendez-vous", poursuit Mme Duflot, puisqu'en moyenne, sur les dossiers déposés, on compte 39% d'économie d'énergie prévisionnelle, après travaux.

Pour le parc social, "on constate également une vraie rupture d'échelle" depuis que le taux de l'éco-prêt logement social (éco-PLS) est passé de 1% à 0,5 % cet été, ajoute Mme Duflot : "on est passé d'un rythme de 2.000 rénovations énergétiques par mois avant l'été, à 5.000 par mois à l'automne".

"Ces bons résultats ont été atteints grâce à la mobilisation des territoires et des professionnels ; il faut poursuivre dans cette voie et amplifier l'effort, notamment dans les copropriétés", a indiqué la ministre.

"2014 l'année de l'égalité des territoires"

Pour 2014, le ministère prévoit également la mise en place de nouveaux indicateurs pour "mesurer la prospérité" d'un territoire : "Mesurer différemment les ressources, partir des besoins humains permettra de poser un diagnostic plus juste de l'état de notre pays qui ne fasse l'impasse ni sur la souffrance sociale ni sur les potentialités inexploitées de notre belle nation", a déclaré Mme Duflot.

Est également prévu : un Commissariat général à l'égalité des territoires au premier trimestre 2014."Je souhaite que ce soit un outil mis au service de la justice sociale, du développement local et de la transition écologique", a ajouté la ministre.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…