Actu-Environnement
 
   
 

Urbanisme : des outils pour sensibiliser sur la flore spontanée en ville

Amenagement  |    |  Actu-Environnement.com

Dans le cadre du plan Ecophyto, de nombreuses collectivités se sont lancées dans la limitation (voire le retrait) du recours aux désherbants et pesticides pour l'entretien de leurs espaces verts. Villes et villages se sont parés de panneaux « zone sans pesticides » « commune sans pesticides » « sans pesticides, ca coule de source ! ». Résultats : là où il n'y a plus de traitements chimiques, la flore sauvage réapparaît aux pieds des arbres, sur les trottoirs, dans les jardins. Bien que certains acceptent cette nature en ville, d'autres sont plus réticents, l'apparition de ces « mauvaises herbes » étant synonyme de saleté et de manque d'entretien. C'est pourquoi, dans le cadre du programme ACCEPTAFLORE, Plante & Cité a réalisé une étude pour mieux comprendre la perception de la flore spontanée par le public et propose aujourd'hui une boite à outils sur ce thème.

Destinés aux gestionnaires de l'espace public, plusieurs documents sont disponibles en ligne : une revue bibliographique sur les plantes spontanées en ville, la synthèse de l'enquête « Les plantes sauvages en milieu urbain, un désordre au naturel ? », l'analyse des communications « pour » et « contre » la flore spontanée, et enfin des recommandations pour l'élaboration d'outils de communication. En complément, plus de 200 documents sont répertoriés (affiches, panneaux, plaquettes, brochures, vidéos, guides techniques). Ils seront mis à jour pour fédérer les initiatives et démarches entreprises par les collectivités pour favoriser l'acceptabilité de la flore spontanée en ville.

Réactions1 réaction à cet article

 

Vifs encouragements.
Savoyard - 88 ans

pierrep73 | 02 mai 2014 à 11h36
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]