En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

De plus en plus d'Etats fixent un prix au carbone

Le 13 avril, le gouvernement de l'Ontario a annoncé la mise en place prochaine d'un marché carbone. Comme cette province canadienne, de nombreux pays font le choix d'instaurer un système de quota d'émissions de CO2 et/ou une taxe carbone.

Infographie  |  Gouvernance  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com
De plus en plus d'Etats fixent un prix au carbone

A quelques mois de la conférence internationale sur le climat, la province de l'Ontario (Canada) a annoncé la mise en place d'un système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre. L'Ontario va ainsi rejoindre le Québec et la Californie, qui ont articulé leurs marchés carbone en 2014 dans le cadre de la Western climate initiative. Le gouvernement de cette province entamera, au cours des six prochains mois, des négociations avec les parties prenantes et les différents secteurs industriels sur la conception du futur système. "Une politique environnementale appropriée représente en fait une bonne politique économique. La réduction de l'utilisation de combustibles fossiles comme le charbon et le gaz créera maintenant des emplois et constituera la pierre angulaire de notre prospérité dans les années à venir", estime le cabinet de la Première ministre Kathleen Wynne.

"Les profits générés par le programme seront réinvestis dans des projets de réduction de la pollution par les gaz à effet de serre de façon transparente et aideront les entreprises à demeurer concurrentielles", précise le cabinet. Le soutien à l'efficacité énergétique pour les ménages et les entreprises et le financement de systèmes de transport en commun font partie des mesures envisagées.

Avant cette annonce, le gouvernement de l'Ontario a mené une large consultation, étudiant les possibilités de lancer un marché des quotas ou une taxe carbone. "En mai 2014, 39 administrations nationales et 23 administrations infranationales avaient mis en place ou planifiaient la mise en place d'une tarification du carbone, et 27 autres administrations analysaient [cette] possibilité". Avec le marché carbone de l'Ontario, les trois quarts de la population canadienne seront couverts par un prix du carbone. Outre le Québec et Alberta, qui ont installé un marché carbone, la Colombie britannique a instauré une taxe carbone.

De l'Europe au Chili, en passant par la Corée du Sud

Ce type d'initiative se multiplie à travers le monde, comme le montre la carte publiée par la CDC Climat Recherche. L'Union européenne, la Suisse, le Kazakhstan, la Corée du Sud, plusieurs Etats nord américains (Californie, Maine, New Hampshire, Delaware, Connecticut, Massachussetts, New Jersey, New York, Rhode Island, Maryland, Vermont) et plusieurs villes japonaises (Tokyo, Saitama) ont déjà mis en place des marchés carbone. La Chine, qui expérimente depuis 2013 sept marchés pilotes d'échange de quotas d'émissions, a annoncé sa volonté de mettre en place un système national d'échange de quotas à l'horizon 2016.

D'autres pays ont fait le choix d'une taxe carbone : Mexique, Colombie britannique (Canada), Suède, Norvège, Finlande, Danemark, Royaume-Uni, Irlande, Islande, France et Japon. Le Chili et l'Afrique du Sud l'envisagent aussi. L'Australie y a renoncé récemment.

Ces différents systèmes fixent des prix du carbone très différents, de 1,5 € la tonne de CO2 (Japon) à 118,3 € /t CO2. "On s'achemine vers une multitude de prix du carbone. C'est une étape nécessaire pour qu'un jour on puisse imaginer des liaisons entre ces systèmes ou des mécanismes de reconnaissances mutuelles tels que des taux de conversions entre les monnaies", analyse Emilie Alberola, chef du pôle marchés du carbone, CDC Climat Recherche.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…