Actu-Environnement
 
 

Bruit des aérodromes : consultation sur le projet de décret relatif à l'élaboration des plans d'exposition

Amenagement  |    |  Actu-Environnement.com

Le ministère en charge de l'Ecologie lance jusqu'au 15 septembre 2012 une consultation publique sur le projet de décret ayant pour objet d'adapter les modalités d'élaboration des plans d'exposition au bruit (PEB) des catégories d'aérodromes de petite taille et militaires "afin d'assurer une protection efficace" des zones périaéroportuaires en matière d'urbanisme et d'éviter l'installation de nouvelles populations dans les zones de bruit.

Concernant la catégorie des aérodromes de petite taille, le projet de décret assouplit le mode de calcul pour permettre d'obtenir des courbes de bruit "plus cohérentes avec la réalité du bruit", selon le texte. La plage de choix d'indice pour la zone C est élargie afin de laisser une plus grande marge de manœuvre aux préfets dans la prise en compte du contexte local de chaque aérodrome.

S'agissant des aérodromes militaires, la plage de choix d'indice est également modifiée pour les zones B et C. Cette amplitude "est conçue pour s'adapter à la diversité des configurations locales ainsi qu'aux caractéristiques de certains aéronefs militaires, en permettant la réduction des PEB". Ces adaptations supposent l'insertion d'un article R. 147-1-1 et la modification de l'article R. 147-2 du code de l'urbanisme, ajoute le texte.

Réactions1 réaction à cet article

 

Ce décret qui révise en fait le mode de calcul des PEB-PGS, permettra aux collectivités de construire plus de logements dans des zones considérées bruyantes dans le mode calcul actuel : que les nouvels accédants à la propriété ne se fassent pas berner.
Concernant les aérodrome militaires, ce nouveau mode de calcul, permettra un élargissements des activités militaires liées à ces aérodromes. En effet, appelons un chat, un chat : qui dit allègement des normes environnementales liée au bruit, dit automatiquement augmentation des nuisances sonores aux abords de ces sites. Il faut savoir que le mode calcul du PEB à été élaboré début des années 2000 dans le but de préserver les oreilles des riverains d'aérodromes et d’instaurer des normes protectrices pour la population.
Conclusion : il est très paradoxal que ces modes de calculs de PEB créés sous la bonne initiative du gouvernement socialiste de Monsieur Jospin soient un dizaine d'année après vidés de leur contenu par un autre gouvernement socialiste (allié, pour combien de temps, des verts) qui pense d'abord à ses amis maires ou députés au lieu de servir le plus grand nombre de ses électeurs... (Même s'il est maintenant, ce n'est pas le type changement qu'on espérait attendre).

Transparence | 19 septembre 2012 à 02h45
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]