En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Remaniement : Ségolène Royal conserve l'Ecologie et hérite du Climat

La locataire de l'hôtel de Roquelaure est finalement maintenue avec un périmètre quelque peu modifié. Alors que le ministère se voit confier le Climat, l'intitulé Ecologie (re)cède sa place à l'Environnement et la Mer prend une dimension renouvelée.

Politique  |    |  Actu-Environnement.com
Remaniement : Ségolène Royal conserve l'Ecologie et hérite du Climat
Environnement & Technique N°356 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°356
[ Voir un extrait du numéro | Acheter le numéro]

François Hollande a présenté en fin d'après-midi son nouveau gouvernement. Ségolène Royal reste à la tête d'un ministère de l'Ecologie au titre et au périmètre remaniés : ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer. Elle hérite des relations internationales sur le climat et prend par conséquent la présidence de la COP 21. L'ex-ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, remplacé par Jean-Marc Ayrault, a été proposé à la présidence du Conseil constitutionnel.

Le ministère de l'Environnement a également un nouveau secrétariat d'Etat avec à sa tête Barbara Pompili, députée écologiste de la Somme. Agée de 41 ans, elle sera chargée de la biodiversité. La co-présidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale avait quitté Europe Ecologie Les Verts (EELV) le 30 septembre 2015, emboîtant le pas à Jean-Vincent Placé et François de Rugy.

Alain Vidalies reste secrétaire d'Etat chargé des transports, de la mer et de la pêche.

Emmanuelle Cosse est nommée ministre du Logement et de l'Habitat durable, en remplacement de Sylvia Pinel qui était chargée du Logement, de l'Egalité des territoires et de la Ruralité. Agée de 41, Emmanuelle Cosse est conseillère régionale d'Ile-de-France depuis mars 2010 et secrétaire nationale d'EELV depuis novembre 2013. A noter qu'au sein de l'exécutif régional francilien, elle était vice-présidente au Logement jusqu'aux dernières élections régionales. C'est la deuxième fois qu'un membre d'EELV est chargé du logement sous le quinquennat de François Hollande, après le passage de Cécile Duflot entre mai 2012 et mars 2014.

Le ministère de l'Agriculture reste confié à Stéphane Le Foll.

Jean-Vincent Placé est nommé secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargé de la réforme de l'Etat et de la simplification. Il remplace Clotilde Valter à ce poste. Agé de 48 ans, M. Placé était président du groupe écologiste au Sénat. Il a quitté EELV en août 2015, dénonçant les alliances de sa formation politique avec le Front de Gauche dans le cadre de la campagne des élections régionales. Les mesures de simplification engagées par le secrétariat d'Etat concernent régulièrement l'environnement comme le confirment les dernières annonces du Premier Ministre Manuel Valls sur les énergies renouvelables.

Réactions1 réaction à cet article

 

Sachons peser nos mots surtout face à de tels maux.

LES écologistes ne reviennent pas au gouvernement, DES éGologistes lavent verdâtre un gouvernement qui ne va pas réalistement ménager ce qui reste sauvable de l'environnement tant abimé depuis que des pionniers généralement désintéressés ont proposé à leurs concitoyens d'utiliser un bulletin écolo (parfois en lettres vertes) pour dire aux politiciens traditionnels qu'il fallait arrêter le massacre.

Vu leur remplacement croissant par des éGologistes, le bilan est tristissime.

| 11 février 2016 à 20h12
 
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]