Actu-Environnement
 
 
 
 

Confluence Lyon : un éco-quartier vitrine de l'énergie positive

La SPLA Lyon Confluence a lancé la deuxième phase du quartier de la presqu'île lyonnaise. Un des 14 îlots a été présenté le 16 janvier à la presse avec un cahier des charges bien précis : créer une zone à énergie positive. Reportage.

Reportage vidéo  |  Amenagement  |    |  Actu-Environnement.com
Confluence Lyon : un éco-quartier vitrine de l'énergie positive

Bureaux, commerces, logements, équipements publics, un quartier multifonctionnel de 35 hectares va voir le jour en 2017 à Confluence. Il s'agit de la 2ème phase de ce projet lancé en 2003 alors que les 150 hectares du sud de la presqu'île lyonnaise n'étaient encore qu'une friche industrielle peu convoitée.

L'objectif est de redynamiser cette partie centrale de la ville de Lyon tout en intégrant la nature au paysage. 3.300 arbres et un parc de 14 hectares vont ainsi voir le jour au profit des riverains et des personnes travaillant sur le territoire.

Autre point fort de ce projet conçu par l'agence Herzog et de Meuron : créer un éco-quartier intelligent où les bâtiments vont échanger l'énergie qu'ils produisent à travers un smartgrid de sorte à lisser les pics de consommation. La zone sera alimentée par une centrale de co-génération par gazéification du bois. Pour limiter au maximum les émissions et tendre vers une ville « zéro carbone », les concepteurs ont particulièrement mis l'accent sur l'isolation thermique notamment des immeubles anciens.

Le montant de la phase 2 de la Confluence qui s'achèvera en 2017 s'élève à 1,5 Mds euros dont 150 millions d'argent public. Elle devrait compter 30% de logements sociaux.

Réactions1 réaction à cet article

 

Je n'ai rien entendu sur l'utilisation de l'eau du Rhône et de la Saône comme source de chaleur ou de froid, comme cela se pratique à Genève… et va se pratiquer à Boulogne dans le 92.

Leon | 23 janvier 2014 à 10h24
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]