En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Scandale Volkswagen : le Parlement européen a choisi ses enquêteurs

Air  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Le Parlement européen a adopté la liste des parlementaires constituant la commission d'enquête sur la mesure des émissions dans le secteur de l'automobile (EMIS) créée mi-décembre suite au scandale Volkswagen. Quarante-cinq parlementaires tenteront de savoir pourquoi la Commission européenne et les Etats membres n'ont pas réussi à prendre des "mesures appropriées et efficaces" pour faire respecter l'interdiction explicite de dispositifs d'invalidation - ou defeat devices - , ces logiciels capables de reconnaître les phases de contrôle et d'activer les dispositifs anti-pollution pour répondre aux normes (comme l'a fait Volkswagen sur certains de ces modèles). La commission d'enquête veut également savoir pourquoi la Commission n'a pas introduit de tests reflétant les conditions réelles de conduite.

Quatre parlementaires français y participent : Françoise Grossetête (PPE), Karima Delli (Verts-ALE), Jean-François Jalkh (ENF) et Christine Revault d'Allonnes Bonnefoy (S&D).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]