En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Scandale Volkswagen : la DGCCRF a perquisitionné Renault

Transport  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Dans un tract diffusé jeudi 14 janvier, la CGT du groupe Renault a dévoilé que la DGCCRF est intervenue la semaine dernière sur différents sites du groupe Renault : au siège social, au Centre technique Renault de Lardy et au Technocentre de Guyancourt. Les ordinateurs de plusieurs directeurs des services liés à l'homologation et aux essais des véhicules ont été saisis.

La direction de Renault a confirmé ces perquisitions : selon elle, il s'agit de compléments d'investigation sur pièce et sur site, demandée par la Commission technique indépendante chargée de faire la lumière sur le scandale Volkswagen en France. Cette Commission a pour objet de vérifier que les constructeurs français n'ont pas équipé leurs véhicules de logiciels équivalents. Selon Renault, les premiers résultats des tests en cours ne mettraient pas en évidence la présence d'un logiciel truqueur équipant les véhicules Renault.

"Les équipes de Renault coopèrent pleinement aux travaux de la Commission Royal et aux investigations complémentaires décidées par le ministère de l'Economie", déclare la direction. Reste que l'annonce a fait mauvais genre à la bourse. Le titre du groupe a subi une déroute d'une ampleur significative : -20% en quelques heures.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…