Actu-Environnement
 
 
 
 

Pétrole de schiste: l'inquiétude monte en Seine et Marne

Les habitants de Jouarre en Seine et Marne manifestaient ce samedi 3 août devant le site de forage de Hess Oil. La compagnie américaine est suspectée de préparer le terrain pour l'exploration de pétrole de schiste par fracturation hydraulique.

Reportage vidéo  |  Juridique  |    |  Actu-Environnement.com
Pétrole de schiste: l'inquiétude monte en Seine et Marne

Près de 500 personnes se sont rassemblées samedi 3 août devant la plateforme de forage de 26 mètres de haut de l'américain Hess Oil à l'appel des collectifs contre les gaz et pétrole de schiste. Ces derniers accusent le pétrolier de profiter d'un flou juridique sur la fracturation hydraulique pour évaluer la ressource en pétrole de schiste du bassin parisien, faisant ainsi courir un risque environnemental pour leur territoire.

Pourtant, la loi Jacob de juillet 2011 interdit en France l'exploration d'hydrocarbures par forage dans la roche mère. Hess Oil nie ces accusations et affirme être à la recherche de pétrole conventionnel. Reste que la compagnie a succédé à Toreador, une entreprise qui avait reçu l'autorisation de forer dans la roche mère un an avant la loi interdisant la fracturation hydraulique. Il n'est pas certain que ce permis ait été légué à Hess Oil au moment du rachat mais les militants soupçonnent fortement le pétrolier de prétexter un forage vertical uniquement en vue d'obtenir une prolongation de son permis pour pouvoir procéder à un forage horizontal lorsque la loi le permettra. En effet, les collectifs estiment que le géant américain mise sur une évolution juridique, la loi sur la fracturation hydraulique ayant été renvoyée devant le Conseil Constitutionnel qui pourrait la censurer à la rentrée.

Réactions4 réactions à cet article

 

Allons bon ? Du pétrole conventionnel en Ile de France, en quantité telle qu'il justifierait de nouveaux forages ???

Laissez-moi rire !!!

Hess oil est dans les startings blocks pour aller chercher le pétrole de schistes, c'est évident !

Daaaavid | 07 août 2013 à 20h42
 
 

Un autre visionnage à ne pas manquer sur les ravages de l'exploitation dez gaz de schiste : Gasland (Josh Fox, 2010) réalisé aux USA.
A charge certes, mais terrifiant.
On le trouve facilement sur You---e ou autres plate-formes vidéo.

Philippe | 08 août 2013 à 09h39
 
 

Et grâce à l'accord commercial USA- Europe, (quel élu va le ratifier au nom de l'Europe ?) nous allons avoir, pour notre santé ... : les poulets au chlore, les plantes pesticides brevetées, les pétroles et gaz de schiste, les puces RFID. . . Tout ce que nous refusons aujourd'hui et qui vient des USA, avec cet accord, nous seront ASSIGNÉS devant un tribunal spécial en cas de refus ...Le citoyen est mort, terrassé par cette oligarchie. Pour renaître de ses cendres, il doit absolument faire la promotion du TIRAGE AU SORT, partout où il passe (voir tous les travaux d'Étienne CHOUARD à ce sujet)

remifasol57 | 08 août 2013 à 10h24
 
 

Lîle de Ré ce n'est pas ce que vous croyez , complètement polluée par les épandage de pesticide .les riverains et pistes cyclables pour les touristes en particuliers les traversent où les longes
voudriez vous mettre notre pétition contre les déversements de pesticides sur les vignes . Cela n'arrête pas chaque semaine on pulvérise ou plus si il y a une pluie de nombreux riverains vivent à 4 5 m des vignes. les pistes cyclables les traversent où les longent fiate connaître notre pétition
https://secure.avaaz.org/fr/petition/alerte_aux_pesticides_dans_lile_de_Re/

Daanau | 09 août 2013 à 20h04
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]