En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ségolène Royal ne veut pas accorder une nouvelle autorisation à l'exploitation des sables de Lannion

Risques  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

A l'occasion de l'émission Dimanche en politique sur France 3, la ministre de l'Environnement Ségolène Royale a précisé qu'elle ne donnera pas de nouvelle autorisation d'exploiter les sables coquilliers de Lannion. "L'arrêté préfectoral n'était valable qu'un an jusqu'en décembre 2016 et, sur mon instruction, le préfet n'a pas repris cet arrêté. Donc, pour l'instant, l'extraction est annulée et il n'y aura pas de nouvel arrêté", a-t-elle indiqué.

La ministre s'appuie sur un rapport du Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD). Les auteurs ont vérifié si la Compagnie armoricaine de navigation (CAN) respectait bien les conditions d'exploitation fixées par son autorisation. Si globalement c'est le cas, le CGEDD préconisait de compléter les prescriptions lors du renouvellement de l'autorisation d'exploiter, notamment en terme de suivi de l'impact environnemental. Mais la ministre préfère de pas donner de nouvelle autorisation : "la réglementation n'avait pas été appliquée, notamment l'évaluation des dégâts environnementaux sur la baie de Lannion. Aujourd'hui, la nouvelle révolution c'est la révolution de la croissance bleue et, pour ça, on doit protéger notre espace maritime, le valoriser...".

Autorisée en septembre 2015 par le ministère de l'Economie, l'exploitation consiste à récolter les accumulations de débris de coquilles, présents sous forme de dunes sous-marines au large des côtes. Situé à moins d'un kilomètre de deux zones classées Natura 2000, ce projet a suscité l'inquiétude des associations de protection de l'environnement locales. Mais l'impact écologique a été jugé non significatif par l'administration.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…