Actu-Environnement
 
 

Les Amis de la Sélune satisfaits après la confirmation du démantèlement de deux barrages

Eau  |    |  Actu-Environnement.com

Les Amis de la Sélune ont salué la semaine dernière "la continuité de l'action de l'Etat et [se sont réjouis] de cette issue attendue de longue date en France et à l'étranger par de nombreux amoureux de la nature, pêcheurs et scientifiques, qui rêvent de voir ce fleuve côtier s'écouler de nouveau librement vers la magnifique baie du Mont-Saint-Michel".

Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, a définitivement confirmé la décision prise en novembre 2009 et réitéré en février 2012 de ne pas renouveler les titres d'exploitation hydroélectrique des barrages de Vezins et de la Roche-qui-Boit sur la Sélune, rapportent les Amis de la Sélune, précisant que le préfet de la Manche a notifié le 3 juillet à EDF la décision d'arrêt de l'exploitation de ces deux barrages.

"Après l'effacement programmé du barrage de Poutès, sur l'Allier, la Sélune devient ainsi le deuxième site majeur en France pour le démantèlement de grands barrages", indique l'association, précisant que "la hauteur cumulée de Vezins et la Roche-qui-Boit [fait] de cette nouvelle opération le plus gros chantier de démantèlement de barrages jamais réalisé au monde".

Réactions1 réaction à cet article

 

Initiative CONSTERNANTE! a l'heure des énergies renouvelable on a absolument besoin de retenues jumelées pour stocker de l'énergie. Le stockage par l"hydroélectricité possède le meilleur rendement qui soit, loin devant tous les autres systèmes.
C'est révoltant de voir ainsi dilapider l'argent pour faire disparaitre une installation écologique.

ami9327 | 14 octobre 2013 à 23h47
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]