En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Suez soutient six projets pour protéger la ressource en eau

Eau  |    |  Déborah PaquetActu-Environnement.com

En septembre 2015, le groupe Suez, spécialiste des secteurs de l'eau et des déchets, a lancé son deuxième appel à projets intitulé "Agir pour la ressource en eau". Il avait pour objectif d'"accompagner, soutenir et faire émerger des initiatives innovantes en France en lien avec la préservation de la ressource en eau". Le 24 mars, l'industriel a présenté les six projets qu'il soutiendra, sur les 80 dossiers reçus. Ils bénéficieront d'une enveloppe globale de 100.000 € et d'un accompagnement technique.

Ces projets vont du développement de solutions techniques à des actions de sensibilisation. Ainsi, la start-up fluidion™ développera une nouvelle solution, navigante sur l'eau, télé-opérable et autonome, de mesure in-situ de la concentration de bactéries (Escherichia coli) dans l'eau associée à une interface web de gestion et d'affichage. Le laboratoire de génie de l'environnement industriel (LGEI) de l'Ecole des Mines d'Alès et la start-up qu'il incube, Caminnov, vont concevoir un outil facilement transportable détectant en quelques minutes deux polluants nuisibles à l'environnement et à l'écosystème : le glyphosate et son produit de dégradation, l'AMPA (acide aminométhylphosphonique). L'Association pour le développement opérationnel et la promotion des techniques alternatives en matière d'eaux pluviales (Adopta), en partenariat avec l'association Création Développement Eco-Entreprises (CD2E), évaluera la performance des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales dans l'élimination des micropolluants.

Côté sensibilisation, l'Association drômoise d'agroforesterie (Adaf) accompagnera le bassin de Montélimar dans le maintien des surfaces pastorales et dans la maîtrise des intrants et des produits phytosanitaires (changements de pratiques agricoles et développement d'outils de sensibilisation), entre 2016 et 2018. Le Centre ornithologique d'Ile-de-France (Corif) lancera des animations auprès des élèves des écoles élémentaires des 15 communes (Yvelines, Essonne, Val-de-Marne) traversées par la Bièvre dans le cadre du projet "Ecol'eau" visant à étudier les zones humides et repenser leur aménagement. De même, le Centre permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE) du Velay obtient le soutien de Suez pour son projet intitulé "Des zones humides orphelines" dont l'objectif est de faire découvrir aux citoyens, collectivités et associations locales les milieux humides non intégrés dans des dispositifs structurés de soutien et imaginer avec eux des solutions de préservation.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Déborah Paquet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]