Actu-Environnement
 
   
 

Le tabac nuit gravement à la santé et… à l'environnement

Si la cigarette porte atteinte à la santé, les mégots jetés n'importe où, polluent les trottoirs et les eaux pluviales. La Ville de Paris lance d'ailleurs une campagne de sensibilisation à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac. Explications.

Hygiene / Securite / Sante  |    |  Actu-Environnement.com
   
Le tabac nuit gravement à la santé et… à l'environnement
   
Le tabac tue chaque année 4,9 millions de personnes dans le monde. Un chiffre qui devrait atteindre plus de 10 millions de victimes par an d'ici 2020 selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Lancée en 1978 par l'OMS, la Journée mondiale sans tabac, célébrée le 31 mai, vise à sensibiliser la population aux effets de la cigarette sur la santé des fumeurs et de leurs proches. En France, le tabac est responsable de 66.000 décès par an, de la majorité des cancers du larynx et du poumon, mais aussi de maladies cardio-vasculaires. On estime que 5.000 personnes sont victimes du tabagisme passif chaque année dans le pays.
Lors de l'édition 2007 de la journée, l'OMS appelait les gouvernements à mettre en place des espaces 100% libres de fumée et favoriser une meilleure qualité de l'air dans les lieux publics. ''Qu'il s'agisse des odeurs ou de la santé, ni la ventilation, ni la filtration de l'air, seules ou associées, arrivent à réduire l'exposition à la fumée à l'intérieur des locaux à des niveaux considérés comme acceptables'', avait souligné l'OMS.

Pour cette édition 2009, l'OMS souhaite alerter les fumeurs à travers des images fortes présentes sur plus de la moitié du paquet de cigarettes. En effet, d'après le dernier Eurobaromètre sur le tabac publié par la Commission européenne, un tiers des citoyens européens estiment que ces mises en garde sont efficaces pour les informer sur les risques du tabac. Parmi les fumeurs, 20 % déclarent qu'elles les incitent à fumer moins ou à arrêter.
Mais si la cigarette porte gravement atteinte à la santé, elle a également un impact sur l'environnement.

Le mégot, gros pollueur

La France a interdit le 1er janvier 2008 de fumer dans les espaces de travail et lieux dits de convivialité (cafés, restaurants, bars, discothèques..), poussant les consommateurs à fumer à l'extérieur. Conséquence : l'interdiction de fumer dans les lieux publics a conduit nombre de fumeurs à jeter leurs mégots n'importe où, faute d'utiliser un cendrier de poche ou prévu à cet effet, souligne la Ville de Paris, à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac.

Face à ce qui est devenu un véritable fléau dans les quartiers animés de la capitale, la municipalité a décidé de partir à la chasse aux mégots dans la rue, en misant sur l'information et la sensibilisation des fumeurs pour en faire des partenaires de l'environnement. La ville met l'accent sur la pollution liée au mégot jeté dans la rue.
Jeté dans les caniveaux ou les égouts, le mégot va disséminer des métaux lourds dans les eaux pluviales et le sol, polluant jusqu'à 8 litres d'eau qui devront être traités, souligne encore la Mairie de Paris. Jeté au pied des arbres, il va fragiliser leur développement, ajoute-t-elle.
Des opérations de sensibilisation en direction des fumeurs seront ainsi menées chaque semaine dans tous les arrondissements de la Ville de Paris. Dans un communiqué, François Dagnaud, adjoint au maire de Paris chargé de la propreté et du traitement des déchets, invite chacun, et plus particulièrement les commerçants, les établissements publics et les conseils de quartier à s'engager pour informer et prévenir cette pollution.
La Ville de Paris a également annoncé le 28 mai avoir commandé un nouveau modèle de corbeille de rue munie d'éteignoir, qui sera installé dès 2010 et indique par ailleurs avoir déjà distribué dès le 1er janvier 2008 des cendriers de poche, et incité les commerçants à poser des cendriers mobiles exonérés de droits de voirie.

Vers une interdiction du chauffage en terrasse ?

Outre la pollution liée aux mégots de cigarettes amassés dans les trottoirs, rappelons que l'interdiction de fumer dans les lieux publics a également conduit les terrasses des cafés et restaurants à rester ouvertes tout au long de l'année à l'aide de braseros très gourmands en électricité ou en gaz, conduisant ainsi à un réel gaspillage d'énergie, selon les députés Verts - Yves Cochet, Martine Billard et Noël Mamère qui ont déposé le 29 octobre 2008 une proposition de loi visant à interdire le chauffage de ces terrasses.
Pour une petite terrasse de 12 m2, il faut deux radiateurs, avait précisé à l'AFP M. Cochet. Or, pour un seul radiateur à gaz, la dépense énergétique est d'environ 1 kg de propane à l'heure, et les émissions en gaz à effet de serre sont de 3kg de CO2 à l'heure, avait-il affirmé.
Démentant toute conséquence négative pour les commerces dont les terrasses sont très courues depuis l'interdiction de fumer dans les cafés et restaurants en vigueur depuis janvier, M. Cochet avait fait valoir qu'il y a 10 ans il n'y avait pas de braseros et (que) le commerce se portait aussi bien, sinon mieux. Ça ne détruira pas de l'emploi, avait-il ajouté, proposant aux fumeurs de garder leur manteau en terrasse, ou de recourir aux plaids et couvertures.

Au delà des villes

A défaut d'être ramassés, les mégots mettent jusqu'à 12 ans pour se décomposer. Les mégots abandonnés atterrissent jusque dans les estuaires, selon le président de l'association Robin des Bois, qui dans le cadre du Grenelle de la Mer, a remis le 7 mai son rapport visant à réduire les macrodéchets flottants ou échoués dans les fleuves, les ports, le littoral et en mer.
Les ''éternels mégots'' sont également laissés ici et là par les touristes fréquentant les stations de montagne : 7.000 mégots par jour sont trouvés sous un télésiège, d'après l'Association Mountain Riders qui a lancé le week end dernier son opération nationale de nettoyage des montagnes.
Si les mégots polluent trottoirs, estuaires et stations de montagne, les cigarettes mal éteintes seraient aussi à l'origine des 5.000 feux de forêt en France qui en moyenne ravagent 30.000 hectares chaque année.

Fumer tue… Fumer pollue…

Réactions13 réactions à cet article

 
la psychose

Sans oublier le terrible réchauffement planétaire dû à la combustion des cigarettes et les risques encourus par les victimes d'odeurs de tabac qui emploient des désodorisants cancérigènes.
Où va t-on ? La chasse aux fumeurs est ouverte. Pendant ce temps, les marchands d'alcool, de sucre, de sel, de matières grasses, etc. se frottent les mains.

Okapi | 29 mai 2009 à 23h29
 
 
cendrier de poche

Je suis plagiste et je salue cette belle initiative de la mairie de Paris de distribuer des cendriers de poche pour sensisibiliser les fumeurs. Chaque année on perd beaucoup de temps à nettoyer les plages et les mégots c'est un vrai casse tête très très long. L'année derniere on a distribué des cendriers de poche megokiller et ça été super efficace et on refait l'opération cette année mais on ne peut pas le refaire chaque année, alors en esperant que ce genre d'operation va sensibiliser les fumeurss à se l'acheter eux mêmes.

Justine | 31 mai 2009 à 11h41
 
 
A QUAND DES CENDRIERS SUR LA VOIE PUBLIQUE ?

A QUAND LES CENDRIERS DISPONIBLES SUR LA VOIE PUBLIQUE PUISQUE NOUS Y TROUVONS DEJA DES POUBELLES-CORBEILLES -- car il est peut etre simple de garder son mouchoir en papier utilisé dans sa poche pour le mettre dans sa poubelle chez soi mais il faut reconnaitre que pour les mégots cela est beaucoup plus dur. Et, il est force de reconnaitre que l'on priviliégie la poubelle (qui elle doit rester je n'en disconvient pas)et que personne n'oriente vers le cendrier public et disponible partout où les piétons peuvent circuler(ne parlons pas des automobilistes qui confondent caniveaux et cendriers personnels)OU FAUT IL TOUT SIMPLEMENT INTERDIRE DE FUMER DANS LA RUE OU TOUT AUTRE EXTERIEUR APPARTENANT A LA COMMUNAUTE comme dans certains Etats des Etats Unis d'Amérique ?

Anonyme | 02 juin 2009 à 11h11
 
 
Re:la psychose

on s'acharne sur ces pauvres fumeurs alors qu'il y a plein de plus méchants !
Le syndrome du NIMBY a encore frappé ! en France on a des idées et ça nous occupe ...

chocard | 02 juin 2009 à 12h13
 
 
Manger des gâteaux secs tue!

Qd je vois un texte sur les cigarettes je pense à la mention: "fumer tue".
Imaginez l'inscription:"manger des petits gâteaux tue" sur les boîtes de biscuits.
Le pire dans cette histoire c'est que c'est vrai si on considère la mortalité due à l'obésité et au développement des maladies qui s'y rattachent.
La profession agro-alimentaire est très puissante et réagirait durement. (avec une violence feutrée; nous en avons des cas ici en poitou-charente)
Il serait bon d'avoir une discussion de fond sur ces questions qui deviennent philosophiques et politiques.

irisyak | 02 juin 2009 à 13h14
 
 
Cendriers sur la voie publique

Au danemark, en suède et en norvège, il n'y a pas ou peu de mégots par terre. les poubelles publique sont toutes équipées de cendrier. Résultats, quand on termine sa cigarette, on sait que l'on va croiser un cendrier prochainement sur sa route, alors on le garde sans y penser jusqu'à le jeter. Je pense qu'en installant ces poubelles en france, les francais peuvent tout à fait en faire de même sans avoir besoin de suivre des campagnes de sensibilisation pour leur apprendre à jeter leurs mégôts. Trouver des solutions avant de blamer?

julie | 02 juin 2009 à 22h19
 
 
agriculture

La production des plantes de tabac n'est pas non plus anodine pour l'environnement (produits chimiques et émissions diverses) et occupe de grandes surfaces cultivables qui pourraient être valorisées pour une production à réelle valeur ajouté pour la société.
On peut se demander quel fondement éthique il y a à cette agriculture qui plus est largement subventionnée en Europe (sans parler de toute l'industrie et de la chaine de distribution...)

xav | 04 juin 2009 à 12h58
 
 
Re:agriculture

N'oublions pas que beaucoup de gens meurent de faim dans le monde. Alors le tabac sert à quoi? Payer une misère des producteurs de tabac, polluer ces terres cultivées et occuper ces terres pour que ça parte en fumée, en cancer et autres maladies liées au tabac etc? Bravo!!!

superman | 04 juin 2009 à 14h15
 
 
Les fumeurs sont des égoîstes

S'ils veulent crever, c'est leur problème. Mais ce sont des irresponsables par rapport aux dégats collatéreaux sociaux que tout le monde paie;
J'ai fumé quelques années et ai décidé il y plus de 20 ans d'arrêter (je me suis fait aidée par un acupuncture et çà à marcher).
La chasse aux fumeurs, oui, mais pour le bien de la communauté (écologie, santé).
Halte aussi au lobby du tabaC qui se faufile même au cinéma (mercie Marlboro and co)

Soleil 78 | 04 juin 2009 à 14h17
 
 
pollueur payeur

il faudrait rajouter une taxe sur les cigarettes pour payer les employés de mairie qui doivent ramasser les mégots jettés par les pollueurs selon le principe pollueur payeur !

jipé | 06 juin 2009 à 16h19
 
 
Re: la psychose

Mouais, je pense quand même qu'il est naturel de faire la chasse aux mégots autant qu'aux crottes de chiens qui parsèment nos rues. Il est clair qu'il y a des problèmes mille fois plus graves sur la planète mais il ne faut jamais oublier les petits riens qui font de grandes choses. Les changements de mentalité..ça commence par là!
Enfin, excusez moi de me plaindre des mégots, mais si la majorité des fumeurs étaient des gens écolos ça se saurait vite.... La ville serait vite plus propre. Regardez les arrêts de bus. Vous avez une poubelle et pourtant ya des mégots partout. Certains les jettent même encore allumés... la fumée s'en dégage encore polluant sans nécessité l'air en plus du sol. Est-ce que ces gens là ont accès aux informations? est-ce que ces gens là ont déjà entendu parler du dérèglement climatique? des problèmes environnementaux.... c'est à douter!

Kent | 10 juin 2009 à 11h09
 
 

le manque de civilité
Mes tantes habite une maison en face du Lycée Saint-louis à Lorient et à chaque récréation, elles doivent subir les nuisances des élèves(50 parfois) qui viennent fumer devant la maison, éteignent leurs cigarettes sur la facade, crachent devant les marches etc... Et malgré le signalement à l'établissement, à la police municipale, rien à faire. rien ne bouge et elles doivent rester les fenêtres fermées.

evelyne | 27 mai 2011 à 13h35
 
 

Plus d'excuses, les fumeurs doivent prendre leur responsabilité et acheter des cendriers de poche, il y en a de plus en plus dans les commerces ou sur Internet.
Les fumeurs continuent ainsi de fumer où bon leurs semble mais terminé la pollution avec les mégots!

aliceh | 02 septembre 2011 à 10h55
 
 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]