Actu-Environnement
 
 
 
 

Nucléaire belge : Tihange 2 souffrirait des mêmes défauts que Doel 3 mais en moins grand nombre

Energies  |    |  Actu-Environnement.com

Jeudi 13 septembre 2012, l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a annoncé que "des indications de défauts ont été constatées [sur la cuve du réacteur 2 de la centrale nucléaire des Thiange (Wallonie)] en moindre nombre qu'à Doel 3 [Flandre]".

"Suite aux premiers échanges d'information sur la cuve du réacteur de Tihange 2, l'AFCN et Bel V ont appris d'Electrabel que la cuve de Tihange 2 présente des indications similaires à celles de Doel 3", indique l'autorité belge, précisant que "les examens à Tihange 2 sont toujours en cours et viendront consolider ces premiers résultats".

Un rapport sur les défauts attendu la semaine prochaine

"A ce stade, ces indications apparaîtraient dans un moindre nombre qu'à Doel 3", annonce l'AFCN, ajoutant attendre le rapport sur ces indications de défaut pour "le courant de la semaine prochaine". Un deuxième rapport justifiant la remise en service devra également être fournie à l'AFCN pour analyse, évaluation et proposition de décision.

Le 7 août 2012, l'AFCN avait annoncé la découverte de potentielles fissures sur la cuve du réacteur 3 de la centrale de Doel. En l'état, les autorités nucléaires de différents Etats évoquent des défauts de fabrication des cuves pour expliquer la présence de ces quelque 8.000 fissures potentielles. Rotterdamsche Droogdok Maatschappij, l'entreprise qui a fourni la cuve de Doel 3, aurait produit une vingtaine de cuves, dont celle de Tihange 2.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article

1500 caractères maximum
[ Tous les champs sont obligatoires ]