En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

En 2012, Eco-Emballages teste le recyclage de tous les emballages plastique

Près de 5 millions de Français expérimenteront, pour deux ans, le tri de tous les plastiques en vue d'une généralisation future. Eco-Emballages entend doubler le taux de recyclage, qui plafonne à 22,5 %, en impliquant tous les maillons de la chaîne.

Déchets  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com
En 2012, Eco-Emballages teste le recyclage de tous les emballages plastique

À partir du 1er janvier 2012, 5 millions de Français n'auront plus à se creuser la tête devant le fameux bac de collecte jaune… Fini pour eux l'éternelle question : ça se trie, ça se trie pas ? Pots de yaourts, sachets plastique pour le surgelé, barquette pour les légumes… Tous les emballages plastique pourront désormais être jetés dans le bac de collecte. Eco-Emballages démarre en effet une expérimentation de deux ans sur le recyclage de tous les emballages plastique. Quelque 80 collectivités (sélectionnées lors d'un appel à projet lancé en 2010) seront engagées dans ce test à grande échelle. Les villes pilotes sont réprésentatives ''de la diversité des problématiques de tri et de collecte''. L'expérimentation sera financée par Eco-Emballages. Si la démarche est concluante, elle sera généralisée à l'ensemble du territoire.

Le pari de l'éco-organisme : doubler le taux de collecte des emballages plastique, qui plafonne aujourd'hui à 22,5 %. Une urgence : depuis 1997, le gisement des emballages plastique a augmenté de 20 %. Pour relever ce pari, Eco-Emballages souhaite impliquer l'ensemble des acteurs, de la production à la valorisation matière.

Doubler le taux de recyclage

Aujourd'hui, seuls les bouteilles et les flacons en plastique sont triés. Majoritairement composés de deux polymères, le PET (polyéthylène téréphtalate) et le PEhD (polyéthylène haute densité), ils sont facilement recyclables et ont des débouchés, ce qui n'est pas le cas de tous les autres types d'emballages. De ce fait, chaque année, 230.000 tonnes d'emballages plastique sont recyclées, 400.000 tonnes sont valorisées énergétiquement et 400.000 tonnes sont enfouies. En développant le recyclage d'autres emballages, l'éco-organisme espère recycler 140.000 tonnes supplémentaires. La simplification du geste de tri engendrée par les nouvelles consignes laisse espérer un doublement du taux de recyclage, en améliorant également le taux de recyclage des bouteilles et flacons (de 51 % aujourd'hui à 60 %).

Faciliter le recyclage en amont

 
De 3 à 7 flux de recyclage Aujourd'hui, les bouteilles PET clair ou incolore, les bouteilles PET foncé ou coloré et les bouteilles PEHD et PP (polypropylène) constituent les 3 plastique recyclables. À l'avenir, Eco-Emballages prévoit 7 flux de recyclage, en ajoutant : les films PEBD (polyéthylène basse densité), les pots et barquette PET, les barquettes et flacons PEHD, les pots et barquettes PP et les pots et barquettes PS (polystyrène standard).
 
Mais il ne suffit pas de trier et collecter, il faut aussi pouvoir recycler. Or, la recyclabilité des emballages dépend avant tout des matériaux utilisés lors de la conception. Aujourd'hui, le gisement des emballages plastique est constitué à 40 % de bouteilles et flacons, à 26 % de films et sacs et à 34 % de pots, barquettes, emballages rigides. Pour ces derniers, seuls respectivement 13 % et 23 % sont recyclables.

Eco-Emballages entend donc inciter les producteurs à fabriquer des emballages recyclables. C'est en partie l'objet de la nouvelle tarification Point vert qui sera effective en 2012. Un bonus (de 2 à 4 %) sera attribué aux industriels qui font l'effort de l'éco-conception et de la recyclabilité. En revanche un malus (de 50 à 100 %) pénalisera ceux qui ne travaillent pas dans ce sens. En parallèle, l'éco-organisme lance un appel à projets sur l'éco-conception des emballages plastique.

Pour les emballages qui ne pourront pas être recyclés, Eco-Emballages envisage une valorisation énergétique à haut rendement. L'éco-organisme affirme qu'aucun des nouveaux déchets collectés ne sera destiné à l'enfouissement.

Trouver de nouveaux débouchés

Dernière étape : la réutilisation des matières premières recyclées. ''C'est parce qu'il y a une demande qu'il y a recyclage'', martèle Eric Brac de La Perrière, directeur général d'Eco-Emballages. En augmentant les volumes de collecte et de matière recyclée, l'éco-organisme espère trouver de nouveaux débouchés. Parallèlement, Eco-Emballages a sélectionné, lors d'un appel à projet lancé en 2010, 9 projets. L'objectif est d'accompagner le développement de nouvelles solutions industrielles pour développer des techniques et des process afin de recycler les nouvelles résines collectées. Ainsi ''la majorité des tonnages va être recyclée dans des nouvelles filières au cours des 3 prochaines années''.

Réactions20 réactions à cet article

 

ENFIN
Cela fait des années que nous mettons tous les plastiques dans les containers, car nous pensons qu'il ne faut surtout pas les enfouir.
en effet si on ne les voit pas, on ne cherchera pas de solution à leur recyclage ou à leur remplacement.
Espérons que cette expérimentation sera généralisée.

René | 12 juillet 2011 à 11h42
 
 

Bonjour,

Pourrait-on avoir connaissance des 80 collectivités retenues?
Merci.

Romain

Romain | 13 juillet 2011 à 23h33
 
 

C'est bien ça, depuis 20 ans qu' "Eco"-Emballages existe, la France choisit enfin une stratégie en vigueur en Allemagne depuis le début des années 90.
Depuis, l'Allemagne a développé des technologies de tri et de recyclage efficientes, a édité des consignes sur la confection des emballages, dispose d'un syndicat professionnel destiné à promouvoir l'utilisation des matières premières secondaires (issues du recyclage) auprès des industriels, a introduit la concurrence dans les organismes de collecte et de recyclage des déchets...
En plus de respecter les objectifs européens, elle vend toutes ces technologies à l'étranger, ce qui rapporte de l'argent et crée des emplois.
Bernard Hérodin, précédent président d'Eco-Emballages, avait l'habitude de dire "nous ne céderons pas au dogme du tout recyclage"!

Croûton | 14 juillet 2011 à 16h57
 
 

Comment pouvons nous nous associer, contribuer en tant que particulier à ce genre d'expérimentation, de création de mini-centre d'expérimentation dans le domaine de l'écologie, du recyclage, ...
Merci.
Cordialement.

mlsjourdan | 15 juillet 2011 à 12h26
 
 

J'imagine qu'il y a quand même un tri avant nettoyage. Comment se passe-t-il et où ? Il doit y avoir plusieurs endroits vers lesquels convergent les ramassages. Est-ce possible en tant que particulier de participer même si ce n'est pas très ragoûtant (il faut bien le faire) ?
Et est-ce qu'il y a des asso en Allemagne (vu qu'ils sont plus réactifs que nous) qu'on peut contacter pour piocher des idées d'actions déjà éprouvées ?
Merci.

mlsjourdan | 18 juillet 2011 à 10h11
 
 

Ce genre de recyclage est valable aussi pour l'Afrique sioui,donnez nous les conseillers pratique afin de le faire.

Conseiller Municipal | 21 juillet 2011 à 12h45
 
 

je suis de formation environnementaliste et je pense que cette expérimentation et très importante. je suis interessé pour une application au sénégal sur la base d'un partenariat avec une société

alioune | 24 juillet 2011 à 14h41
 
 

Bonjour, L'éco conceptions pour les emballages ! On peut optenir 2 bonne chose en 1 solution, ça est à obligé les producteurs les emballages et les producteurs les contenus les emballages à limiter les volume exterieur le emballages par obliger que les vrai contenu les emballages est minimal 80% les volume exterieur les volume les emballages !! On eviter avec ça les sur emballages les produits et par la le volumes les emballages et en même temps les acheteurs laissent se moins faire tromper à les vrai volume le products ! Mais qui est serieux à les faire obliger ? Par exemple il y a bcp les personnes qui sont dans un commission (payé surement) pour que les acheteurs savent que est les contenu les product alimentaire par exemple, par les obligations que ça est ecrit sur les emballages ! Seul! dehors les fait que on ne savent pas tout que veut dire les codes, il veut souvent un grande loup pour pouvoir les lire, ça est même discrimatief pour personnes plus age et autres mal voyents ..,mais même avec les bonne yeux, il veut souvent avoir les super yeux pour les lire, plus il y a les gens dans un commissions plus ça coute et plus mauvais est les resultats ! Reduire les dettes le Etat, débuter avec les ami e s politiek par remplier les poches les non competents dans les commissions, il y a il me semble 100 dans 1 commission et le raport j'ai lu est pour les grande part un copy un autre etude mal fait !

Willem | 03 août 2011 à 16h07
 
 

Encore bonjour, Il y a bien besoin les complements les regles sur les volumes exterieur les emballages ! Le volume exterieur les emballages il ne veut pas compter sur le reelle volumes (exception quand ils correspondre à le volume mesuré suivent) mais les volumes mesuré par les ligne droit qui connecter les mesures mesuré les exterieur les emballages ! Par exemple un cubes avec les bosses direction interieur on compte le volume le cube sans les bosses ! si non il y a plein les tricherie possible sans que ça diminuer le volumes les emballages et avec consequences aussi avec les minimilisation les contenus les produits interieur ! Je espere je suis clair avec que j'ai eu ecrit pour tout les monde !

willem | 09 août 2011 à 15h05
 
 

Moi aussi, je pense à "Enfin".

Par contre pour la valorisation énergetique des plastique, c'est quoi, les faire brulés!?
Si c'est ça, c'est pas super, on va retouver tout ça dans l'eau et dan l'air.

Ne serait-il pas mieux de les stocker pour s'en servir à la demande ?

philippef | 10 août 2011 à 10h37
 
 

je suis d'accord avec Romain: bien joli cet article ....et on fait quoi alors ?
Aucune info nulle part, personne n'est au courant.
80 centres? où sont-ils ?
Qui va nous en informer ?
Thérèse

poule_rousse | 04 janvier 2012 à 12h33
 
 

Bonjour,
Je cherche à connaître la liste des villes pilotes pour le tri des déchets plastiques étendues au PP, PS, etc.

Pouvez-vous me fournir la liste de ces villes comprenant les 5 millions de personnes concernées. Aucunes informations n’est trouvable sur internet et sur votre site internet à ce sujet.
L'expérimentation à commencée en mai 2012, on devrait donc avoir cette liste. C'est quand même incroyable de ne rien trouver sur le net, NI MEME SUR LE SITE DECOEMBALLES.

Planct | 28 juin 2012 à 12h34
 
 

A vous tous: j'ai trouvé la réponse dans " les dernières infos " en haut de la page:

Depuis le 1er mars 2012, les habitants de 10 communes de Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Clichy-sous-Bois, Coubron, Le Blanc-Mesnil, Le Raincy, Livry-Gargan, Sevran, Tremblay-en-France, Vaujours, et Villepinte) et du 3e arrondissement de Paris, soit au total près de 390.000 habitants, peuvent déposer dans leur bac de recyclage, tous les emballages ménagers en plastique.Allez y pour les détails.

poule_rousse | 28 juin 2012 à 22h04
 
 

Merci poul rousse, mais cela n'est que 10% à peine des villes concernées.
Si quelqu'un a des infos...?
Ne serais-ce qu'un dossier avec le nom des villes participantes!

Planct | 29 juin 2012 à 10h34
 
 

Bonjour à tous,
Je peux vous donner le nom de quelques villes-pilotes pour le tri généralisé des plastiques:
- Gers: Auch
- Cannes, Grasse
- Béarn: "Communautés de Communes du Miey de Béarn sur l'ensemble de ses 14 communes et Ousse Gabas sur Barzun, Espoey, Livron et Labatmale et du Siectom Côteaux Béarn Adour sur les 17 communes en porte à porte de son territoire"."
- Morbihan: Lorient, Inzinzac-Lochrist et Caudan
- Depuis le 1er janvier 2013 l'expérimentation a également été lancée pour une partie des habitants de Nantes (90.000 personnes concernées).

Daniel | 05 février 2013 à 12h21
 
 

Bonjour,
merci pour l'info sur les villes.
J'ai réussi às obtenir les informations de toutes les villes participantes après en avoir fait la demande auprès de personnes travaillant chez éco-emballage.

Planct | 05 février 2013 à 14h23
 
 

A Planct,

Merci de nous faire partager cette information avec les noms obtenus auprès d'Eco-Emballage...

Romain

Romain | 05 février 2013 à 19h27
 
 

Quelles sont les villes qui ont accepté l'Eco-Emballages?
Es-ce que Rennes ou ses alentopurs vont y participer? Et quand??
Merci

Cookies

Cookies | 05 décembre 2013 à 10h01
 
 

@cookies & Romain: Si tu chercher a savoir, regarde au niveau de ta mairie.
l'étude devrait se terminer fin 2013. Il serait bien de savoir si elle sera reconduite?

Sinon, ils ont l'air d'avoir du mal à bien recycler le tout plastique. Espérons que les appels a projets aboutirons. :)
http://www.ecoemballages.fr/sites/default/files/files/espace-presse/communique_de_presse_ap_plastique.pdf

planct | 05 décembre 2013 à 20h17
 
 

Es-ce que le recyclage des emballages plastiques sera reconduite? Je ne trouve pas de réponse sur internet.... Croisons les doigts que cela continue et que plus de villes acceptent!!... :-)

Cookies | 22 février 2014 à 13h14
 
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…