En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Publi-reportages Tous les publi-reportages

L'instrumentation de mesure pilote la méthanisation

Publié le 21 novembre 2016

Savoie Lactée

Du petit lait au kilowatt-heure avec Endress+Hauser

La volonté des producteurs de Beaufort de valoriser au maximum et localement les sous-produits de la transformation du lait a permis de lancer le projet de construction d’une usine de valorisation du lactosérum en 2010 dont l’instrumentation a totalement été fournie par Endress+Hauser.

> La valorisation des sous-produits de la transformation du lait

Pour fabriquer un kilogramme de Beaufort, les producteurs utilisent 10 litres de lait et génèrent 9 litres de lactosérum, communément appelé « petit lait ». L’union des producteurs de Beaufort a décidé de valoriser elle-même ce lactosérum.

Le petit lait a été déprotéiné, dégraissé mais il a encore une forte charge en sucre. Ce sucre va être transformé en biogaz grâce à des bactéries au cours d’un processus de méthanisation.

Endress + Hauser

> La méthanisation

La société toulousaine Valbio a conçu et réalisé toute la partie méthanisation et traitement des eaux de Savoie Lactée. Monsieur Decker, directeur des opérations chez Valbio, connait très bien les problématiques de la valorisation : « Nous avons une expérience de 15 ans dans la méthanisation des effluents de l’industrie agroalimentaire et avec une expertise unique dans la valorisation des sous-produits de l’industrie laitière ».

> Un process automatisé

Le process de méthanisation et de traitement d’eau est entièrement automatisé. Deux personnes interviennent à mi-temps pour gérer cette station. Le responsable maintenance du site et le responsable qualité vont faire de la maintenance, des analyses et des contrôles de paramétrages. L’installation est pilotée à partir du suivi de paramètres vitaux comme les mesures des débits des effluents, de débit de biogaz, de niveau, de pH, de Redox, de conductivité et de température.

Endress + Hauser

Monsieur Decker est satisfait de ce choix : « Ici l’ensemble des capteurs sont fournis par Endress+Hauser. Ils ont l’énorme avantage d’avoir une gamme très étendue sur ces capteurs et qui répondent à 100% de nos besoins. » La quantité de biogaz produite est mesurée par un débitmètre ultrasons Prosonic Flow B200. Il mesure également la teneur en méthane du biogaz en continu.

Madame Rodière responsable d’ingénierie chez Valbio apprécie cette fonctionnalité : « Le débitmètre B200 est effectivement très intéressant car il nous permet de mesurer avec un seul appareil le débit et la teneur en CH4 et de manière continue. »

Elle apprécie également le support des équipes d’Endress+Hauser : « Notre partenariat avec la société Endress+Hauser est un partenariat de longue date. Nous avons installé bon nombre de leur matériel sur nos installations de méthanisation. Ils ont su nous aider lors de la mise en place de matériel un peu spécifique sur certaines de nos applications délicates. Ils ont toujours répondu présents sur l’ensemble de nos problématiques. »

Endress + Hauser

> Bilan après 11 mois de fonctionnement

Les objectifs en termes de production de biogaz ont été atteints dès le premier mois de fonctionnement. Les objectifs en termes de rejets au milieu naturel sont également respectés. Les producteurs de Beaufort sont satisfaits de la partie traitement. Ils apprécient également que la valorisation soit faite localement. En effet, jusque-là le lactosérum était transporté par camion pour être valorisé.

Cela représentait 800 000 km par an qui ont été réduits à 70 000 km. Par ailleurs, Savoie Lactée produit de la valeur ajoutée qui revient à l’éleveur. La boucle est ainsi bouclée.

> Une mesure fiable et précise du biogaz en sortie de méthaniseur avec Endress Hauser

Le Débitmètre ultrasonique Prosonic Flow B 200 mesure le débit massique du biogaz humide, du gaz de décharge ou de digestion avec une précision élevée, même sous des conditions de process fortement fluctuantes. De plus, le Prosonic Flow B 200 mesure la teneur en méthane in-situ. Cette caractéristique unique permet la mesure continue du débit de gaz mais également de la qualité du gaz. Le principe de mesure est insensible à la composition du gaz.

Information technique (TI)

Prosonic Flow B 200

Partagez sur…

Recevez gratuitement nos Newsletters

Modifier son abonnement