En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Retour aux archives de l'agenda

Jérôme MAISON revient sur La Marche de l'Empereur à NAUSICAA

Conférence grand public - 25 mars 2005
Boulogne-sur-mer - France
Pour le 14ème Festival des Images de Mer de NAUSICAA, Jérôme MAISON revient sur son extraordinaire aventure humaine lors du tournage de La Marche de l'Empereur. Revenu de cet environnement hostile qu'est l'Antarctique, il témoignera et présentera un documentaire contrechamp de ce long métrage qui raconte une expérience humaine risquée et inoubliable.

C’est l’expérience unique d’une équipe de cinéastes animaliers venus filmer, pour la première fois, le cycle de vie complet des manchots empereurs. L’équipe de tournage s’est installée, pendant un an, dans la base Dumont d’Urville, en terre Adélie, en Antarctique. Le film entremêle journal intime et récits d’aventure. Il plonge le téléspectateur au cœur de la nuit hivernale du pôle Sud, filmant la métamorphose physique et psychique des humains à travers les mois qui s’allongent ainsi que la vie partagée par les manchots et les hommes. Sur la banquise, les manchots donnent le rythme aux équipes qui les suivent tant bien que mal dans des conditions de tournage extrêmes : sur la glace accrochée à un traîneau surchargé, peinant dans la neige profonde, agenouillés sur la banquise, caméra au sol devant un poussin en train d’éclore ou encore grelottant dans un trou de phoque, un caisson sous-marin à la main en attendant le retour du pinnipède… les cinéastes rêvaient de se mesurer à l’Antarctique depuis trois ans. Ils ont tout laissé pour partir, conscients de leur privilège comme des difficultés inhérentes à cette aventure. Le vent glacé et furieux de cette région va les user, emportant un gant ou un objet à la moindre inattention, le froid et l’attente vont les faire souffrir, la solitude monacale de leur petite chambre-cabine va leur peser… Mais, en contrepartie, la beauté des images de ces paysages de glace et de leurs habitants sauvages est, pour eux, sans pareille.

La majeure partie des images de «La Marche de l’Empereur» a été tournée par le duo formé de Jérôme MAISON et Laurent CHALET, qui ont hiverné pendant de longs mois. Au total, le tournage aura duré un an (la durée d'un cycle de manchot), 120 heures d'images ayant été nécessaires.
 

Renseignements

à 21 h 00 à NAUSICAA : Centre National de La Mer - Boulogne-sur-mer - France

Partagez sur…