Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
Retour aux archives de l'agenda

14ème édition du Séminaire Eau

Conférence réservée aux professionnels / Tarif : 25€ à 80€
Du 23 février 2015 au 25 février 2015 à Montpellier (34) - France
La pression humaine sur les ressources en eau superficielle est de plus en plus importante.

Les périodes d’étiage de plus en plus fréquentes, conduisent régulièrement à des conflits d’usage de l’eau difficiles à gérer.

Or la caractérisation de ces périodes de basses eaux est un vrai challenge, du fait de la complexité des enjeux mais aussi des limites des outils techniques existants.

Cette journée organisée par le département Sciences et Technologies de l'Eau aura pour but d’apporter des réponses sur cinq axes de cette problématique :
• Caractérisation des étiages et des basses eaux
• État des lieux des outils et des mesures existants
• Modélisation des basses eaux
• Mise en place d’indicateurs spécifiques
• Aspects réglementaires en matière d’étiage

La continuité écologique, dans un cours d’eau, se définit par la libre circulation des espèces animales et le bon déroulement du transport des sédiments.
L’altération de la continuité écologique des cours d’eau compromet l’atteinte du bon état écologique des milieux aquatiques, objectif fixé par la Directive Cadre sur l’Eau.
En France, plus de 8500 ouvrages doivent être rendus franchissables pour la faune piscicole
d’ici 2018, en accord avec la récente
publication du quatrième décret d’application de la LEMA finalisant la Trame verte et bleue
(TVB).

Seront abordés durant cette journée :
• Le rôle de la continuité écologique et ses obstacles,
• La réglementation en vigueur et les aspects financiers,
• Les démarches pour l’aménagement et le dimensionnement des dispositifs de francissement

L’arrêté du 25 juin 2014, qui modifie celui du 2 août 2010 relatif à l'utilisation d'eaux issues de
STEP pour l'irrigation de cultures ou d'espaces verts, fixe des « prescriptions techniques
particulières » pour la mise en œuvre des procédés de traitement tertiaire.

Mais qu’est-ce qu’un procédé tertiaire ? Quelle qualité d’eau est visée et quels sont les
polluants à éliminer ? La filière de traitement est-elle affectée par la mise en place d’un
traitement tertiaire ? Finalement, que signifie « réutiliser » les eaux usées et à quel usage
sont-elles destinées ?

Cette journée séminaire vise à faire un état
des lieux des procédés existants ou émergeant quelques mois après la
promulgation de l’arrêté.

Renseignements

Fév
23
Ajouter à votre agenda

Lieu de l'événement
Université de Montpellier 2- bâtiment 31- C 419
Place Eugène Bataillon - Montpellier (34) - France

Contacts
 • Romain DIETRICH
 • Téléphone : 06 29 93 76 85

Partager