En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Retour aux archives de l'agenda

Energie et climat Aurons-nous le temps ?

Conférence réservée aux professionnels - 26 septembre 2005
Paris - France
Quelles sont les échelles de temps en jeu dans la question énergie-climat ? 30 ans ? 50 ans ? 100 ans ? 1 000 ans ? Qu’est-ce qui est déjà joué ? Qu’ est-ce qui est réversible ? De la science à la décision politique, que faire quand tout est imbriqué ?

Depuis le premier choc pétrolier de 1973, la question de l’énergie s’est compliquée de son couplage avec celle du climat. Un consensus a en effet fini par s’établir parmi les spécialistes
concernant la nature anthropique de l’augmentation des gaz à effet de serre depuis environ 150 ans. Les chercheurs débattent à l’heure actuelle de l’ampleur des effets, leur réalité n’est plus en question.

Le fait que des pays comme la Chine ou l’Inde s’engagent dans un développement industriel rapide ne pourra qu’approfondir des tendances qui, jusqu’à présent, n’étaient le fait que de l’Europe, des Etats-Unis et du Japon. On ne peut que se réjouir du fait que des populations entières naguère bloquées dans un état d’extrême pauvreté trouvent les moyens de développer leur niveau de vie de manière significative. Mais c’est aussi l’occasion d’insister sur la nécessité du développement d’une conscience planétaire, prenant appui sur la transformation à grande échelle que l’espère humaine a commencé d’opérer sur ses propres conditions naturelles d’ existence.

Ces questions sont complexes, et mobilisent une grande masse de données scientifiques. Mais ces données ne disent pas de façon univoque la voie qu’il convient de suivre : elles comportent en effet une part d’incertain, à la fois dans l’évaluation de l’état des lieux, et dans les extrapolations réalisables ; de plus, les choix à faire relèvent de la sphère politique, au sens large, ils ne découlent pas directement des données naturelles. Les enjeux sont économiques, sociaux, industriels aussi bien qu’environnementaux et scientifiques. L’ évaluation des diverses échelles de temps mises en jeu est ici cruciale.

Le colloque synthétisera les éléments les plus « objectifs » des différentes composantes de la question. La table ronde envisagera les marges de manœuvre dont dispose l’humanité.

Avec la participation de :
Yves Cochet (Député de Paris) : perspectives écologiques ;
Patrick Criqui (UPMF, Grenoble) : incitations économiques ;
Sylvain David (CNRS) : bouquet énergétique ;
Benjamin Dessus (Global Chance) : utopies technologiques ;
Jean-Marc Jancovici (Consultant) : effets climatiques ;
Alexandre Rojey (IFP) : enjeux industriels ;
Jean-Paul Schapira (CNRS) : nucléaire et environnement.

Colloque de 14h à 18h :
Avec Patrick Criqui, Sylvain David, Benjamin Dessus, Jean-Marc Jancovici et Alexandre Rojey.

Table ronde de 18h à 20h :
Avec Yves Cochet, Jean-Marc Jancovici, Alexandre Rojey et Jean-Paul Schapira.
Modérée par : Jacques Treiner (UPMC, Paris)

Organisateur : Mairie de Paris et la Société Française de Physique, dans le cadre de l’Année Mondiale de la Physique.

Renseignements

Sep
26
Ajouter à votre agenda
Lieu de l'événement
de 14h à 20h
l’auditorium de l’Hôtel de Ville - Paris - France

Contacts
 • Treiner Jacques

Partager