En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Retour aux archives de l'agenda

La Nature dans tous ses arts

Événement grand public
Du 1 juin 2004 au 6 juin 2004 à Paris - France
 Ce festival sera l’occasion pour de jeunes cinéastes de faire connaître leur court-métrage ainsi que leur scenarii. Il permettra également de réunir le septième art et la nature et de sensibiliser le public au développement durable.

Un jury présidé par Pablo Garcia désignera la ou les meilleure(s) œuvres.

Concept :
Organiser une manifestation culturelle autour des quatre éléments naturels (l’eau, l’air, la terre et le feu) et de sept arts (la danse, la peinture, le stylisme, l’art culinaire, la musique, l’architecture, et la poésie).Les différentes disciplines artistiques seront ainsi orientées vers l’écologie et la nature afin de promouvoir de jeunes artistes tout en sensibilisant le public à la protection de l’environnement.

D’autre part, le festival s’organisera autour de la présence du réalisateur Fernando Arrabal et sera un hommage à sa carrière cinématographique et à son écriture poétique.

Plusieurs films de M. Arrabal seront projetés.

Au cours de sa longue carrière, son chemin a croisé [entre autres] ceux de Beckett, Dali, Mishima,Picasso, Saura, Miro, Pasolini, Buñuel, Dario Fo...

Ce festival développe la thématique de : « La Nature dans tous ses Arts ». Il a donc pour objectif de réunir le Cinéma et la Nature et ceci en liant les oeuvres programmées aux quatre éléments ainsi qu’aux sept arts.

Les films seront diffusés dans les salles de l’Entrepôt et le festivalier pourra ainsi voyager dans cet espace culturel parisien en découvrant diverses productions artistiques dans des lieux différents.

Les projections seront suivies de débats et d'animations; des artistes étrangers se déplaceront en France à cette occasion. Les intervenants de la conférence Conscience et Nature prévus à ce jour sont :
                           -Jean-Marie PELT, auteur du livre Des légumes
                           -Yves COCHET, auteur du livre sauver la terre
                           - François ROBIN, peinture d'art végétal
                           -Pablo GARCIA, auteur de la mutation de la culture

Communic’Art et l’Entrepôt donnent leur chance aux étudiants de cinéma, de pouvoir présenter un court-métrage ou un scénario dans le cadre d’un concours organisé sur le thème : « La nature dans tous ses arts ».

Deux concours , de scénarii et de courts-métrages qui s’adressent essentiellement aux écoles d’arts et de cinéma de France, seront organisés lors de ce festival : Institut Varan, institut lumière, IUT Marne la Vallée , l’ESRA, l’ECAR,…

Mardi 1er juin
ouverture du festival:

18h30 : Bar-Forum
Accueil des festivaliers au Bar-forum de l'entrepôt
Discours et Lecture de Poésie par Pablo Garcia

Alain kremesky présentera en alternance avec la lecture des textes de Pablo Garcia les œuvres de Frédérique Nietzsche et pour Gurdjieff
Vin d’honneur

19h 30 : Cinéma : courts métrages en compétition

« ECLOSION » de Gidoin Julien - Durée 26’.

Ce film est une invitation à la contemplation au travers d’un regard admiratif et interrogatif posé sur la nature et son essence.

20h15 : Cinéma : projection Nature et 7e art


Miotte vu par Ruiz
Raoul Ruiz

TOUT PUBLIC - PRODUCTION : Duende Pictures -COULEUR 2001 / 78 min

Raoul Ruiz s’engage durant trois ans (1998-2001) à suivre le peintre niçois Jean Miotte lors de ses déplacement
Mercredi 2 juin
Journée dédiée aux enfants
L’après-midi sera consacrée à un atelier de dessin d’animation à l’association Communic-art

14h15 : Cinéma : Séance Ciné-Enfants

PRINCESSE MONONOKE
D'HAYAO MIYAZAKI

TOUT PUBLIC - DESSIN ANIME - JAPON - 1997 - 2H15 - COULEUR

En sauvant son village d'un sort lancé par les démons, le jeune prince Ashitaka est frappé d'une malédiction. Pour défaire le sortilège, il doit partir vers l'Orient, à la recherche du dieu cerf. Un voyage semé d'embûches au terme duquel il rencontre une sauvageonne surnommée Princesse Mononoké, la princesse des spectres...

16H15  : « Pamplemousse »de Coralie Van Rietschoten ( France- 2003). Film d’animation. Durée: 7 min.
A travers son rêve, une petite fille Pamplemousse force les portes de perceptions des mondes et des objets, l’amour paternel l’y guide…

17h30 : Cinéma : Courts métrages en compétition
« DIMITRI » d’Alexis Chenot- France – Durée 7’- couleur

Par essence, la nature initie un pêcheur à réduire la solitude en illusion. A travers un rapport d’intimité au qutidien son regard ne cesse de s’illuminer

17h50 : « CARAVAN XANG » de Olivier Duffillot - PRODUCTION :DIMSON-2002– VHS –couleur- durée 52’- documentaire.

Quelles que soient les ethnies rencontrées ou les croyances adoptées, les éléphants, à chaque instant, vont susciter un élan de ferveur et de vénération. Caravan Xang , c’est l’histoire d’un peuple face à son animal symbole. L’histoire d’une culture retrouvée.
18h50 : Bar-Forum : Conférence-débat autour du sens de la création végétale
par François Robin et Pablo Garcia autour de la sortie du livre de Pablo Garcia « La mutation de la culture » avec présentation de la maison d’édition « Souffle d’or ».

20h : Cinéma : Projection Hommage à Fernando Arrabal

VIVA LA MUERTE
De FERNANDO ARRABAL

FILM INTERDIT AU MOINS DE 12 ANS - DRAME - FRANCE / TUNISIE - 1970 - 1H30

Histoire d'une enfance et de ses rêves détruits sous le régime franquiste.

Jeudi 3 juin

17h30 : Cinéma : Courts métrages en compétition

« ROUGE MAMAN » de Frédéric Strauss – Durée 23’-

17h50 : « SAISISSEURS DE GLAIVE A L’AURORE» d’Elodie Mollet – Durée : 26 min

18h16 : « TEMPRANO EL SOL» - la où le soleil se couche tôt-- de Camilo Pineda (Venezuela 2002 – Ateliers Varan)- PAL- durée 30’- documentaire.

Dans l’exubérance des paysages Venezueliens, le quotidien de trois vieux paysans est ponctué par la présence de leurs nièces.

18h30 : Galerie : Vernissage Exposition collective Nature et Afrique
Dans la Galerie de l'entrepôt. En présence des Artistes.


20h : Cinéma : Projection Hommage à Fernando Arrabal


J'IRAI COMME UN CHEVAL FOU
De FERNANDO ARRABAL

FILM INTERDIT AU MOINS DE 16 ANS - DRAME - FRANCE - 1973 - 1H40

Un homme, Aden, poursuivi par un sentiment de culpabilité, échappe à l'univers occidental du monde moderne pour aller se réfugier dans un désert. Là, il rencontre Marvel, un être qui appartient à un monde étrange, pur et simple. Aden décide de le ramener avec lui dans le monde occidental. Mais cette idée s'avère vite très mauvaise..

21h30 : Au Bar-Forum : Jeudi du Jazz
Now's the time invite... : Boeuf Jazz
Le groupe nous offrira un boeuf à l'image des mixités artistiques...
Concert à 21h30 – Entrée 7euros
Chaque 1er jeudi du mois, nous accueillerons Philippe Petitfrère avec son trio « Now’s the time » pour des boeufs avec les invités de leur choix. Il faut oser jouer comme le trio Now's the time : une dynamique peu maniérée et communicative au service de thèmes qu'il va dénicher dans les éclectiques recoins du be-Bop, sans oublier le gospel et la soul-music. Quelques références brésiliennes, un zeste de funk : voilà un cocktail explosif et expressif à vous faire remuer les pieds sans vous prendre la tête.
Philippe Petitfrère, autodidacte lyrique au piano, Yves Martin inspiré et bondissant à la contrebasse et Georges Lalue au tempo discret mais très sûr, créent une atmosphère contagieuse et complice.

Vendredi 4 juin


17h30 : Cinéma : Courts métrages en compétition
« Coucher le soleil » , de Jeremy Bismuth (France- 2004 - Paris III Sorbonne Nouvelle) -Fiction- Durée : 10 min 27 s

Un jeune peintre installe son chevalet devant le soleil couchant. Il est très concentré, peut-être même trop. Quelques jours plus tard, deux amis viennent dans son atelier mesurer l’ampleur de ce qu’il a réalisé. Sa toile est comme vivante ; c’est indescriptible. Et toutes les interrogations et explications diverses n’y feront rien, le peintre ne dévoilera pas son secret. Il aura caché jusqu’au bout qu’il n’y était pour rien dans son chef d’œuvre.

17h50 : « Mutis Mutantis », d’Isabel Andreu et Lluis Solà i Xifra, (Espagne - Barcelone) Fiction. Durée : 6'

entre les mondes animal, végétal et humain la fiction structure la ressemblance via le phénomène de la mutation

18h : « Dernier pécheur de l’ombre ». (France, EICAR , 2003) Durée : 10 min

un film qui retrace le quotidien d’un pêcheur marseillais et son rapport à la nature

18h10 : « Le dernier Rayon », de Thomas Gayrard. (France 2004- la Fémis ) – fiction- Durée : 40 min.

Des phénomènes étranges se produisent dans un monde où règnent en maître la vitesse et le stress. Des personnages, victimes ou observateurs ou journalistes témoignent et tentent de comprendre le malaise qui s’empare du monde. On parle de zone 1000 sans trop savoir de quoi il retourne. De mystérieuses disparitions se multiplient, les autorités restes muettes. Kabbale ou fantasmagorie ? A la manière d’une fable épique, l’histoire donne à voir la vision d’un monde futuriste où les actions anodines de chacun se trouvent exacerbées par une logique qui nous échappe. La vitesse est la cause de cette dégénérescence.

18h31  : «  les troncs » d’O ZOR et les nœuds – France 2000 –Fiction – Durée : 7'46’’.

Deux jeunes troncs, curieux et téméraires, décident de partir à la découverte du milieu urbain. Ils marchent des jours et enfin, arrivent. Ils sont perdus dans cet univers qu’ils ne connaissent pas encore. Heureusement, ils ont un contact en ville qui va un peut les guider. Ils les joint dans une cabine téléphonique et leur conseille de trouver un emploi. Un emploi ?Les troncs sont surpris, mais se laissent convaincre.

18h49  : « Indigestion »
19h  15 : « Les bois flottés » de Pierre labrot – France 2004- Durée 43’

20h : Cinéma : Projection Hommage à Fernando Arrabal

L'ARBRE DE GUERNICA
De FERNANDO ARRABAL

FILM INTERDIT AU MOINS DE 16 ANS - GUERRE - FRANCE / ITALIE - 1975 - 1H35

L'Espagne républicaine est déchirée par une guerre civile sans merci dans tous les villages. Dans cette bataille, une fille du peuple, Vandale, et un jeune bourgeois, Goya, tentent de s'aimer et de montrer à leur entourage la voie de l'espoir et de la lutte contre la dictature.

21h30 : Au Bar-Forum : Chanson : Dikès
Les chansons d’un migrateur
Concert à 21h30 – Entrée 7euros
Cet animal, que l’on vous présente dans le cadre de ce festival, et que vous connaissez déjà peut-être, pourrait bien devenir l’une des plus belles révélations que la chanson française ait porté ces dernières années. Migrateur, disciple des maîtres Brassens, Ferré et surtout Brel, Dikès nous entraîne au delà des frontières, dans un univers métissé où se côtoie le blues et le flamenco, les mélodies tziganes et orientales.
Car Dikès a beau n’avoir que 30 ans, il en a déjà vu plus que les terriens de son âge. De sa naissance en Algérie, de ses errances en Allemagne, en Espagne ou en France, on retient une adolescence clandestine, qui finira par s’échouer à Paris. Il y fait une rencontre providentielle avec une religieuse, qui le pousse à faire du théâtre, lui offre une guitare. Il se met à chanter, en arabe, puis en français.
Aujourd’hui ses auteurs ‘(dont Allain Leprest) lui taillent un répertoire sur mesure.
Sur scène, il est le chanteur de l’essentiel, il laisse livre court à sa voix. Un timbre rocailleux et chaud. Réaliste et onirique, Dikès nous emmène loin

Samedi 5 juin

14h : Cinéma : Panorama Land-art

16h30 : Cinéma : Courts métrages en compétition

« NOTRE DAME DES LOQUES » de DOMINIQUE SAMPIERO - Durée 6’50’’-version 16/9.
« AYAHUASCA, voyage dans l’esprit du vent »

de Natacha Androusov (France - Paris 7 - 2004) - Durée 45’ -documentaire couleur - sous-titres français

Dans la jungle amazonienne du Pérou l’homme et le végétal s’unissent par une alliance d’esprit où savoirs, pouvoirs et chants, sont des outils de guérison. C’est le cas de Don Juan et la plante la « Liane de l’âme » connue sous le nom d’Ayashusca et dont on extrait une décoction hallucinogène …

17h 30  : Conférence sur l’Ayahuasca. Avec la présence de Natacha Androusov et de Pablo Garcia.
18h45 : Bar-Forum : Rencontre-échange avec Fernando Arrabal

19h00 : Cinéma : Projection "Hommage à Fernando Arrabal

L'EMPEREUR DU PEROU
De FERNANDO ARRABAL

TOUT PUBLIC - AVENTURES - FRANCE - 1982 - 1H30

Deux jeunes enfants, Toby et Lis, passent leurs vacances chez leur oncle Alex et la tante Elsa ou ils partagent leurs jeux avec Moang, un petit refugie cambodgien. Ils decouvrent un jour une vieille locomotive qu'ils decident de remettre en marche pour un grand voyage en Amazonie.

20H00 : Vernissage de l’exposition d’artistes à la galerie communic’art de :

Marie grandhomme   : artiste sculpteur, travaille essentiellement sur le corps féminin sous la forme figurative et abstraite. Ces sculpture de femmes dégageent une force de vie spécifique à la fécondité et à la création. Elle présente un travail d’observation et de rigueur où l’expression réfléchit l’essence à travers la terre mère.( site http://mariegrandhomme.free.fr/index.htm).

Cyril Vachez : plasticien, habillage holographique.

Cyril Vachez a débuté son itinéraire artistique dans les années 1980. Dès le début, son travail s’oriente autour de deux axes de recherche : d’une part, le rapport sensible du spectateur à l’œuvre ; d’autre part, la vibration de l’œuvre d’art en elle même. Axes de recherche, au final, fondamentalement reliés.Cyril Vachez passe ainsi de la pratique de la peinture murale à l’utilisation de lapeinture fluorescente, pour aboutir aujourd’hui à ces hologrammes dans l’espace: volumes transparents de lumière projetée, boules qu’il veut aussi hypnotiques que le feu. La recherche de Cyril Vachez est avant tout poétique. Passionné par tout ce qui touche, dans l’univers, à l’infiniment grand et à l’infiniment petit, il recrée ses propres galaxies et propose au spectateur d’y pénétrer, de s’y engouffrer.


21h30 : Au Bar-Forum : Chanson >>> Dikès

Dimanche 6 juin
Clôture du festival

11h-15h30 : Au Restaurant : Brunch

14h : projection du film «  ZAMAN, L’HOMME DES ROSEAUX » de AMER ALWAN – France 2003- Drame- Durée :1h28.

Dans le sud de l’Irak, un couple voit soudain sa vie basculer à cause d’un mal étrange, stigmate de la guerre dont est victime l’épouse. L’acquisition du médicament relève de l’impossible à cause de l’embargo pourtant ZAMAN ne baisse pas les bras, l’angoisse de l’illusion rallume la flamme de l’espoir et la force de l’amour lui permet de braver les difficultés qui entrave son voyage le long de sa montée du « tigre » .

15h : Au Bar-Forum : Lecture publique du scénario lauréat
16h : conférence – débat autour de «  la conscience et la nature  » avec la participation de

* Jean-marie Pelt, Auteur du livre « Des légumes ».
* Yves Cochet, auteur du livre « Sauverla terre ».
* François Robin peintre d’art végétal.
* Sampiero Dominique poète .
* Pablo Garcia , auteur de «  la mutation de la culture ».


17h45 : Au Bar-Forum : Interlude de tango argentin par Florencia Garcia, Chant : Pedram & Caroline Ducey>>>
18h15  :« LE JARDIN NOMADE DES ARTS » documentaire de l’association Communic’art .RéalisatIion : Pablo Garcia, montage :Marie Victor, Patrick Da Silva , Raphaël Cumin--France 2004- Durée : 14’.
19h00 : projection du film lauréat
Discours de clôture de Pablo Garcia , suivie de la remise des prix.
Rappel Remise des prix : 1. prix du festival, 2. prix d’honneur, 3. prix du public « prix espoir ou révélation » .

20h00 : projection du film

IVRE DE FEMMES ET DE PEINTURE
D'IM KWON TAEK

TOUT PUBLIC - BIOGRAPHIE- COREE DU SUD - 2002 - 1H57 - COULEUR


1850, en Corée. Kim est un érudit visionnaire qui rêve d'un monde nouveau pour les siens. Il sauve par hasard un jeune mendiant, Jang, dont les peintures le fascinent. Cinq ans plus tard, les deux hommes se rencontrent à Séoul. Ce sera le début d'une longue amitié entre le peintre et son mentor spirituel.


 

Renseignements

Lieu de l'événement
l’Entrepôt  : cinéma d’art et d’essai situé dans le 14 ème arrondissement - Paris - France

Partagez sur…