Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
Retour aux archives de l'agenda

Colloque : Exposition des populations aux produits phytosanitaires et risques sanitaires

Conférence réservée aux professionnels - 14 mars 2017
Rennes (35) - France
Colloque organisé par l’Académie d’agriculture de France, en collaboration avec l’EHESP et l’Institut de recherche en santé environnement travail (IRSET).

Les résidus de pesticides de synthèse dans notre environnement et dans notre alimentation sont un des éléments centraux d’un débat qui oppose notamment, les tenants de l’agriculture biologique à ceux de l’agriculture conventionnelle.

Nombre d’analyses bien documentées montrent que si des effets indésirables de l’usage, parfois abusif, des produits phytosanitaires ont été clairement identifiés, il est important de ne pas sous-estimer les progrès qu’ont permis les substances autorisées dans la lutte contre certains fléaux que connaissaient encore nos sociétés et notre agriculture au cours de la première moitié du 20e siècle.

Si l’on admet que l’usage raisonné des «pesticides» permet de sécuriser les niveaux de rendement de productions végétales de qualité (y compris les fruits et légumes) et de lutter contre le développement de certains contaminants naturels préoccupants, les effets adverses de ces pratiques doivent être pris en considération et maîtrisés pour préserver les écosystèmes, mais aussi pour assurer la sécurité sanitaire des utilisateurs (applicateurs) et des consommateurs.

Les conséquences de l’usage des produits phytosanitaires sur la santé de l’homme via la contamination de son environnement et des produits qu’il consomme au quotidien, sont une source d’inquiétude de nos concitoyens largement informés par les médias, et le débat mérite d’être éclairé par le corpus des données scientifiques et réglementaires acquises.

L’équilibre entre ces contraintes, la nécessité d’assurer la sécurité des approvisionnements et la revendication légitime des agriculteurs d’optimiser leurs productions, en vue d’en tirer un revenu décent, devraient constituer la toile de fond du débat sur les solutions d’avenir.

Objectif
Faire un point sur ces questions dont l’importance est cruciale. Le contrat social, fondé sur le préalable que les pesticides autorisés ne présentent pas de risques inacceptables au regard des avantages attendus, légitimant ainsi l’utilisation de ces produits, ne tiendra à l’épreuve des faits que si l’expertise scientifique portant sur ces sujets, qui relèvent in fine de la santé publique, reste convaincante aux yeux de la société. Mais il faut aussi que les règles de sécurité énoncées par les pouvoirs publics, sur les bases de cette expertise, soient respectées par tous les acteurs concernés.

Renseignements

Mar
14
Ajouter à votre agenda

Lieu de l'événement
Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)
15 avenue du Professeur Léon-Bernard - Rennes (35) - France

Contacts
 • EHESP

Partager