En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Retour aux archives de l'agenda

Conférence : Changement climatique et mobilité aux USA : qui fait la Loi ?

Conférence grand public / Gratuit - inscription obligatoire - 2 juin 2010
Paris 7 - France
De 17h à 20h

Avec Elizabeth Deakin, professeur de planification urbaine et régionale, Université de Californie, Berkeley, et Albert Bressand, directeur du Centre de l’énergie, du transport maritime et des politiques publiques, et professeur à l’École de sciences politiques et de relations internationales, Université Columbia.

Discutant : Benoît Lefèvre, chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI).


Aux États-Unis, pays de la limitation de l’action de l’État et du based-market society, de nombreux observateurs et décideurs estiment pourtant que le changement climatique et les enjeux énergétiques relèvent des autorités publiques. Mieux encore, les promoteurs du marché en général et des entreprises Cleantech en particulier attendent de leur part des engagements politiques, des lois ambitieuses et des règlements sévères dans ces domaines, y compris celui des transports et de la mobilité. Le changement climatique est-il en passe de renverser les valeurs aux États-Unis en matière de mobilité, non pas à travers le marché, mais par une transformation de l’action publique, de sa place dans la société et de ses moyens législatifs ? Qu’en est-il de ces lois discutées au Sénat ou des lois californiennes fortement médiatisées ? Échappent-elles vraiment aux influences et concurrences des entreprises concernées par les transports et leurs énergies ? Ouvrent-elles de nouvelles possibilités d’action pour les citoyens ou les ONG ? Quels effets réels peut-on en attendre ?
Pour répondre à ces questions, nous avons choisi de traiter les cadres juridiques et les lois comme révélateurs des changements ou des inerties. Ces règles sont supposées cadrer les nouvelles positions respectives des acteurs et fixer de nouvelles priorités. Ces priorités devraient être révisées à l’aune du changement climatique, majoritairement incontesté, et d’une relative remise en cause de cette « mobilité libre », valeur sacrée eux États-Unis.
Nous le ferons en considérant en particulier deux situations : le cas de la Californie et de ses lois successives sur le changement climatique qui influencent fortement la mobilité, et celui de New York où cette question fait l’objet d’une compétition entre l’État et la ville.

Séance animée par Taoufik Souami avec la commission d'experts de l'ensemble du cycle.

Pour toute question ou demande d’information : marc.scherer@vilmouv.com

Renseignements

Lieu de l'événement
SciencesPo, salle Érignac, 13 rue de l’Université - Paris 7 - France

Partagez sur…